Formule E E-Prix de Londres II

Fin de saison solide pour DS Penske en Formule E

La Formule E a livré ses champions pour la saison 2022-2023. DS Penske, cinquième du championnat constructeurs, a été la seule écurie à tenir tête aux équipes motorisées par Porsche et Jaguar.

Jean-Eric Vergne et Stoffel Vandoorne, DS Penske

En sport automobile, l’argent ne suffit pas pour gagner des courses. Mais malgré les cost cap, les fameuses limites budgétaires imposées par la FIA, certaines écuries disposent de ressources internes non comptabilisées.

En Formule E, les deux constructeurs ayant le plus de back-up en la matière sont Porsche et Jaguar. Ils ont pu aller plus loin dans la recherche de l’exploitation de leurs monoplaces électriques, et ont profité du retour d’expérience de leurs écuries clientes, Andretti Autosport pour Porsche, et Envision Racing pour Jaguar.

Face à ces armées d’ingénieurs et de données, les débuts de la Gen3 dressaient alors plus de défis face aux écuries les moins expérimentées. Plus que jamais, il fallait une connaissance profonde de la discipline et des pilotes de haut niveau pour former une opposition solide. Avec Stoffel Vandoorne, champion du monde 2021-2022, et Jean-Éric Vergne, champion des saisons 2017-208 et 2018-2019, DS Automobiles et son partenaire Penske Autosport ont constitué la seule écurie capable de contester cette domination.

Stoffel Vandoorne, DS Penske, DS E-Tense FE23

Stoffel Vandoorne (DS Penske)

Photo by : DPPI

Le plus gros palmarès en Formule E

DS Automobiles est le constructeur qui dispose du meilleur bilan en Formule E. Au terme de 105 départs pris depuis le début de la saison 2015-2016, date d’arrivée du constructeur français dans le championnat, il est le seul à cumuler quatre titres (deux championnats pilotes et deux constructeurs), 16 victoires, 47 podiums et 22 pole positions.

Pour cette dernière saison, le bilan est un peu en-dessous des attentes de l’écurie, mais Eugenio Franzetti, le directeur de DS Performance, préfère retenir les bons moments : "Nous avons atteint la dernière étape de cette intense Saison 9 qui fut remplie d'émotions positives et d'enseignements. Je retiendrai avec plaisir que nous avons vibré avec la victoire de JEV en Inde, la pole position de Stoffel à Sao Paulo (Brésil) et les podiums au Cap (Afrique du Sud) et à Berlin (Allemagne). Nous avons travaillé dur pour cela, mais maintenant nous avons déjà les yeux tournés vers la Saison 10, qui sera encore plus solide et plus forte."

Une Saison 10 qui démarrera à Mexico City le 13 janvier 2024. D’ici là, les équipes auront le temps de recharger leurs batteries et de peaufiner leur monoplace 2023-2024. Des essais en commun sont prévus en octobre sur le circuit de Valence, en Espagne. Stoffel Vandoorne et Jean-Éric Vergne seront de nouveau sous les couleurs de DS Penske sur la grille de départ.

Jean-Eric Vergne, DS Penske, DS E-Tense FE23

Jean-Éric Vergne (DS Penske)

Photo by : DPPI

Les chiffres-clés de DS Automobiles en Formula E :

  • 105 courses
  • 4 titres de champion
  • 16 victoires
  • 47 podiums
  • 22 pole positions
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent DS Penske se maintient au classement après le 1er E-Prix de Londres
Article suivant Jake Dennis ne se voit pas en Formule 1 avec Andretti

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France