Sérgio Sette Câmara confirmé chez Dragon/Penske Autosport

Sérgio Sette Câmara va disputer sa première saison complète de Formule E.

Sérgio Sette Câmara confirmé chez Dragon/Penske Autosport

Réserviste des écuries Red Bull Racing et AlphaTauri en Formule 1, Sérgio Sette Câmara participera à l'intégralité de la prochaine saison de Formule E. Le pilote brésilien avait fait ses débuts dans la discipline l'été dernier, remplaçant Brendon Hartley chez Dragon Racing pour les six courses organisées à Berlin. Il n'avait pas inscrit le moindre point, tout comme son coéquipier Nico Müller, mais il va poursuivre l'aventure avec la structure qui sera renommée Dragon/Penske Autosport.

Lire aussi :

Âgé de 22 ans, Sette Câmara va se concentrer sur ce nouveau programme et mettre de côté sa présence en Super Formula. Le championnat japonais était au cœur de son année 2020 mais en raison des difficultés liées à la crise du coronavirus, il n'a finalement pu participer qu'à une seule course, à Sugo, où il avait signé la pole position avant d'abandonner. On ne devrait pas le voir sur les dernières manches de l'année, puisque les dates se chevaucheront avec celles des essais officiels de la Formule E à Valence.

"Je suis enthousiaste à l'idée d'appliquer ce que j'ai appris ainsi que le travail fourni durant l'intersaison en vue de ma première année complète avec l'équipe", se réjouit-il. "Mon objectif est de signer le meilleur résultat possible sur chaque course, d'avoir une courbe d'apprentissage dans le championnat et de passer de bons moments avec toute l'équipe Dragon/Penske Autosport ! Mon but est de grandir avec l'équipe et de poursuivre la dynamique positive que nous avons lancée ensemble à Berlin afin de courir régulièrement pour les points."

Dragon/Penske n'a pas encore officiellement annoncé l'identité du second pilote, mais Nico Müller pourrait conserver sa place, lui qui a récemment testé la nouvelle monoplace. La saison doit débuter en janvier prochain au Chili.

"Lors de ses six courses disputées à Berlin avec l'équipe, Sergio a donné à chacun un aperçu de ce qui nous attend", souligne Jay Penske, directeur de l'équipe américaine. "J'étais heureux de son rythme et de la vitesse à laquelle il s'est adapté à la rigueur de la course électrique. Avec le package Penske EV-5 et les avancées que nous faisons, je m'attends à ce qu'il parvienne à convertir le potentiel affiché à Berlin en arrivées régulières dans les points pour sa première saison complète."

partages
commentaires
BMW révèle l'identité du nouveau coéquipier de Günther

Article précédent

BMW révèle l'identité du nouveau coéquipier de Günther

Article suivant

NIO dévoile l'identité du coéquipier de Turvey pour la saison 7

NIO dévoile l'identité du coéquipier de Turvey pour la saison 7
Charger les commentaires
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente Prime

Exit Audi et BMW : la Formule E se doit d'être plus pertinente

Les départs d'Audi et BMW de la Formule E représentent le premier gros revers de la discipline qui se targuait jusqu'à présent d'être la destination de choix pour les constructeurs automobiles concentrés sur l'électrique – même si la discipline a le plus grand mal à intégrer les constructeurs japonais à son concept ,malgré des appels du pied constants et insistants. Désormais, il faut aussi contenir la fuite des autres.

Formule E
6 déc. 2020