WRC
21 janv.
Événement terminé
Formule E
26 févr.
Course dans
01 Heures
:
12 Minutes
:
57 Secondes
C
E-Prix de Diriyah II
27 févr.
EL dans
18 Heures
:
54 Minutes
:
57 Secondes
Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
50 jours
MotoGP
26 mars
EL1 dans
27 jours
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
34 jours
WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
36 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
63 jours
WSBK
C
Estoril
07 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
83 jours

Ferrari renonce finalement à intégrer l'IndyCar

Contrairement à ce qui avait été envisagé suite à l'introduction du plafond de dépenses en F1, Mattia Binotto a confirmé que Ferrari ne participerait pas au championnat IndyCar dans l'immédiat.

partages
commentaires
Ferrari renonce finalement à intégrer l'IndyCar

Comme Motorsport.com vous le révélait dès le mois de décembre, Ferrari a bien renoncé à intégrer le championnat IndyCar en tant que motoriste, au moins à court terme. C'est ce qu'a confirmé le directeur de l'écurie italienne en F1, Mattia Binotto, dans les colonnes de Speed Week, mettant donc fin à un feuilleton qui avait débuté en mai dernier lorsque le constructeur de Maranello avait indiqué étudier cette possibilité.

Lire aussi :

"Après nos discussions, nous en sommes arrivés à la conclusion que nous n'allons pas intégrer l'IndyCar dans un avenir proche", a expliqué l'italien dans la publication détenue par Red Bull. "Cela pourrait être une possibilité à moyen et long termes. Mais aujourd'hui, nous voulons concentrer nos investissements sur l'implication en Formule 1."

Des propos qui semblent également indirectement exclure une entrée en Endurance du côté des prototypes, l'autre championnat qui avait été suggéré par Binotto ces derniers mois, même si l'incertitude plane toujours sur ce sujet. La volonté de Ferrari de diversifier ses activités répondait à la problématique des employés qui allaient devoir quitter le programme F1 en raison de l'instauration dès cette année, par l'intermédiaire du nouveau Règlement Financier, du plafond de dépenses.

D'autres candidats pour l'IndyCar

L'IndyCar de son côté tente toujours d'attirer dans ses filets d'autres motoristes, aux côtés de Honda et Chevrolet, grâce à son nouveau moteur 2,4 litres hybride qui doit arriver dans la discipline en 2023, après avoir été initialement prévu pour 2022 puis être repoussé dans le contexte d'incertitude économique lié à la pandémie de COVID-19.

Si l'annonce de Ferrari est un petit coup dur, le travail se poursuit toutefois chez les dirigeants du championnat nord-américain. "Ce que nous avons dit par le passé est qu'il n'y a pas qu'un seul constructeur, mais beaucoup de constructeurs avec lesquels nous sommes en discussion", a expliqué Bud Denker, président de Penske Corporation, pour RACER.

Lire aussi :

"Il est prudent de s'assurer que l'on dispose d'une large base [de motoristes potentiels], au lieu de se limiter à un seul, et nous avons été transparents à ce sujet. Nous sommes optimistes quant à l'arrivée d'un ou plusieurs autres constructeurs dans notre discipline, et ces discussions se poursuivent. J'ai bon espoir que ces choses se concrétisent. Elles prennent du temps, pour des raisons de budget, de portée et de ressources."

Malgré le timing de plus en plus réduit pour pouvoir attirer une ou plusieurs marques d'ici 2023, le responsable n'est pas particulièrement inquiet. "Je ne pense pas que nous soyons déjà pressés. Il y a des moyens uniques d'aider les constructeurs être prêts que je ne peux pas évoquer. Je ne suis pas inquiet à ce sujet, et il y a encore du temps pour avoir un autre motoriste avec le temps nécessaire pour le développement."

Voir aussi :

Romain Grosjean va utiliser le casque dessiné par ses enfants

Article précédent

Romain Grosjean va utiliser le casque dessiné par ses enfants

Article suivant

Dale Coyne pense que Romain Grosjean va attirer les sponsors

Dale Coyne pense que Romain Grosjean va attirer les sponsors
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1 , IndyCar
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard