Brad Binder : "Je pense qu'on peut aller loin" avec les pneus plus durs

Actuellement huitième du général derrière son équipier KTM factory Miguel Oliveira, Brad Binder a mené une course solide la semaine dernière en dépit d'une mauvaise position de départ. L'enjeu, ce week-end, sera déjà de partir de plus haut sur la grille.

Brad Binder : "Je pense qu'on peut aller loin" avec les pneus plus durs

Arrivé quatrième du Grand Prix de Styrie, notamment grâce à un beau dernier tour lui ayant permis de gagner deux positions dans les ultimes virages, il y a une semaine sur le Red Bull Ring, Brad Binder ne s'attendait certainement pas à un tel résultat après une séance de qualifications seulement conclue à la 16e place. De retour sur ce circuit particulièrement important pour son équipe, le Sud-Africain espère pouvoir remettre le couvert cette semaine et compte sur une donne pneumatique légèrement différente pour peut-être pouvoir mieux exploiter les forces de sa KTM.

Tu as gagné deux places dans le dernier tour [sur le GP de Styrie]. A quel point cela a-t-il été un boost pour ce week-end et quelles sont tes attentes ici ? Espères-tu de meilleures qualifications ?

Oui, clairement. Je n'ai pas de Grand Prix à domicile et c'est à peu près ce que je vais avoir de plus proche, avec Red Bull et KTM ! Le week-end dernier, j'ai souffert sur la majorité des séances et il n'y en a pas vraiment une lors de laquelle j'ai été proche des avant-postes… mais j'ai toujours été en mesure de faire les mêmes temps au tour avec régularité, mais pas [d'aller] plus vite.

Puis en course, j'ai pris un plutôt bon départ et j'ai poussé aussi fort que possible jusqu'à la fin. Et en arrivant dans les deux derniers tours, j'ai pu voir que je rattrapais Taka [Nakagami] et Johann [Zarco] et je suis parvenu à faire des dépassements qui comptaient à la fin et à terminer quatrième, donc c'est certain que ça a été un vraiment bon résultat pour moi ; particulièrement après être parti depuis la 16e place !

En arrivant ce week-end après cette dernière course, on comprend un petit peu plus de choses et on a vu des domaines clés dans lesquels il faut certainement progresser. Et je pense que nous avons ce qu'il faut pour essayer de nous mêler à la bataille pour le podium : il nous faut juste faire progresser quelques petits domaines et je pense qu'on peut aller loin… J'ai hâte de débuter ce week-end !

La plupart des pilotes ont dit que les allocations pneumatiques ont été difficiles à l'avant ; elles ont changé ce week-end. Est-ce que tu peux dire que tu as rencontré des difficultés ? Et ce changement s'adapte-t-il à la KTM ?

Pour le moment, nous savons simplement que nous allons avoir un avant plus dur… quant à si ça va mieux fonctionner pour nous ou pas, on va voir ! Il est vrai que nous avons manqué de support à l'avant et que ça a rendu le freinage très difficile pour nous parce que nous avons beaucoup de blocages à l'avant et que lorsque nous avons besoin de nous lancer dans les virages, nous n'avons pas de soutien. Cela a rendu difficile l'exploitation des points forts de notre moto, qui sont les entrées en virages. Alors il sera intéressant de voir si nous pouvons faire mieux travailler le dur ce week-end, car dans le passé, nous avons toujours plus bénéficié du fait d'avoir un pneu avant dur. Mais comme je l'ai dit, la question est de savoir si ça va fonctionner ou pas et j'espère vraiment que ça sera le cas car nous avons beaucoup de difficultés avec le medium ; ce sera un bon week-end pour nous pour voir ce qu'il est possible de faire. Espérons que ça fonctionne !

Tu as reçu un avertissement pour limites de piste la semaine dernière et cette fois, il y aura de nouveaux messages sur le dashboard : aimerais-tu avoir un compteur qui indique le nombre de sorties hors-piste à consulter ?

Comme l'a dit Marc [Márquez, qui a jugé cela inutile, ndlr], on en a clairement suffisamment comme ça à voir sur le tableau de bord !  Je savais que j'avais touché le vert dans le virage 8 et il fallait juste m'assurer de tenir mes freins et m'aligner correctement.

partages
commentaires
Les images qui pourraient pousser Viñales hors de Yamaha

Article précédent

Les images qui pourraient pousser Viñales hors de Yamaha

Article suivant

EL2 - Lecuona profite des conditions humides devant Zarco

EL2 - Lecuona profite des conditions humides devant Zarco
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021