MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
12 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
32 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
40 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
68 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
75 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
89 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
117 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
124 jours

Derrière Quartararo, Morbidelli signe lui aussi sa meilleure qualif

partages
commentaires
Derrière Quartararo, Morbidelli signe lui aussi sa meilleure qualif
Par :
4 mai 2019 à 19:10

Le pilote du Petronas Yamaha SRT n'a pas démérité ce samedi, même si sa performance a été légèrement éclipsée par la pole position de son coéquipier.

Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Le poleman Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, le deuxième, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT , le troisième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le deuxième, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Le poleman Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, le deuxième, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Le poleman Fabio Quartararo, Petronas Yamaha SRT, le deuxième, Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT
Franco Morbidelli, Petronas Yamaha SRT

Sa performance passerait presque inaperçue face à la pole position décrochée par son coéquipier, mais il convient de signaler que Franco Morbidelli, non content d'assurer le doublé pour Petronas Yamaha SRT, s'élancera demain depuis la première ligne pour la première fois de sa carrière en MotoGP.

Un peu plus en retrait que Fabio Quartararo depuis le début du week-end, l'Italo-Brésilien a lui aussi sorti le grand jeu en qualifications pour venir se poster entre son voisin de garage et Marc Márquez, excusez du peu !

Lire aussi :

Un travail d'équipe

En conférence de presse, le Champion du monde Moto2 2017 a d'ailleurs tenu à souligner toute la qualité du travail de son équipe, qui rappelons n'en est elle-même qu'à sa première saison dans la catégorie reine, mais qui regorge d'ores et déjà de personnel plein d'expérience.

"C'est une bonne journée pour nous ! Nous avons été rapides tous les deux, mais ça a été le cas pour Fabio dès le début du week-end", a déclaré Morbidelli. "J'ai dû un peu le chasser, mais finalement en qualifications nous sommes parvenus à nous rapprocher de plus en plus [de lui]. Je suis juste content, car l'équipe mérite ce type de résultats. Ils ont très bien travaillé, c'est une équipe composée de personnes formidables. Je parle pour nous deux, mais nous nous sentons bien dans l'équipe. Nous sentons qu'il y a beaucoup de passion et d'énergie autour de nous, et c'en est la démonstration."

Le numéro 21 a par ailleurs tenu à rendre hommage à son coéquipier, qui a su se nourrir de ses faiblesses pour devenir un meilleur pilote pour ses débuts en MotoGP, assurant même jeter un œil sur les données du Français. "Bien sûr que je regarde les données de Fabio, car il est très rapide et donc j'ai besoin de les analyser", a-t-il ainsi reconnu. "La chose qui m'impressionne le plus chez lui, c'est le fait qu'il a tourné son point faible, les freinages, en point fort. Cela montre que c'est un bon pilote. J'aime travailler avec lui, car avoir un bon pilote en tant que coéquipier vous aide à hausser le niveau de l'équipe."

Lire aussi :

Devant les Yamaha officielles

Une fois n'est pas coutume, les Yamaha satellites ont donc pris le dessus sur les officielles, Maverick Viñales et Valentino Rossi ne figurant qu'aux cinquième et 13e positions à l'issue des qualifications.

Les motos d'usine de la marque aux trois diapasons éprouvent en effet les pires difficultés à se montrer compétitives depuis 2017 à Jerez, et cette année n'y fait pas exception, avec des problèmes récurrents en termes de traction.

Mais comment se comporteront les motos satellites demain si les températures venaient à être plus élevées que cet après-midi, où les nuages ont limité la hausse du mercure ? Morbidelli avoue rester dans l'expectative. "Aujourd'hui il a fait assez froid et c'était couvert, donc la météo n'était pas représentative de ce que nous allons avoir je pense demain", observe-t-il. "C'est un peu un point d'interrogation pour nous, il va falloir voir ce que donne la météo pour demain, et nous devrons réagir en conséquence."

Article suivant
Márquez content pour Quartararo "parce qu'on n'est que samedi !"

Article précédent

Márquez content pour Quartararo "parce qu'on n'est que samedi !"

Article suivant

Photos - La pole position de Fabio Quartararo à Jerez

Photos - La pole position de Fabio Quartararo à Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Q2
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Franco Morbidelli
Équipes SIC Racing Team
Auteur Willy Zinck