Doohan ne comprend pas que Stoner reste à la retraite

partages
commentaires
Doohan ne comprend pas que Stoner reste à la retraite
Par : Léna Buffa
9 déc. 2015 à 18:15

Mick Doohan observe avec circonspection les années qui passent et un Casey Stoner toujours fermement convaincu de ne pas reprendre la compétition.

Casey Stoner
Mick Doohan
Casey Stoner, Repsol Honda Team
Casey Stoner, Repsol Honda Team
Casey Stoner, Repsol Honda Team
Mick Doohan, champion moto australien
Casey Stoner
Casey Stoner, Repsol Honda Team

C'est une blessure qui a poussé Doohan vers la sortie, en 1999. A 34 ans, il comptait alors cinq titres de Champion du Monde, décrochés en dix ans de carrière en catégorie reine. La passion encore vissée au corps, il a dû se résoudre à raccrocher son casque pour ne plus souffrir et cesser de prendre des risques.

Aussi a-t-il du mal à comprendre, aujourd'hui encore, que son compatriote Casey Stoner ait pu faire délibérément le choix de mettre un terme à sa carrière alors qu'il était encore très jeune (27 ans) et au sommet de son art.

"Je sais qu'il a toujours la passion du pilotage et c'est dommage qu'il ait pris sa retraite, d'ailleurs. S'il courait encore, je pense qu'il serait dans le coup," juge Mick Doohan sur Superbike.co.uk.

"J'ai le sentiment qu'il veut toujours piloter, mais pas courir. Je ne comprends pas ce concept. Pour ma part, si je pilotais je voudrais courir, être dans la compétition. Il préfère la solitude, faire son truc dans son coin et tester," constate-t-il.

"Faire des essais, ça m'ennuyait à mourir, j'aurais préféré me coincer les doigts dans une porte plutôt que de faire tout ça. Bien sûr, on faisait des essais, en tant qu'équipe on faisait ce qu'il fallait, mais dès que c'était fini et qu'on avait atteint nos objectifs, on était là à attendre une course. Stoner préfère l'autre aspect."

Voilà trois ans que Casey Stoner a opté pour le calme de la vie familiale en Australie. Trop longtemps, sans doute, pour pouvoir changer d'avis et reprendre sa carrière là où il l'a stoppée.

"Il a remporté plusieurs titres. Il a eu trente ans, il n'est donc pas vieux, pas le moins du monde. Mais il faut l'envie," rappelle Doohan. "Se remettre à fond dans un sport après en avoir été éloigné aussi longtemps, c'est difficile. (…) Après un peu trop de verres de vin rouge et de relax, c'est dur de se remettre à la compétition."

Puisque l'envie de retrouver un poste de titulaire semble lui avoir définitivement passé, Stoner se contente avec plaisir d'un rôle de pilote d'essais. Après l'avoir occupé chez Honda depuis qu'il s'est retiré de la compétition, c'est auprès de Ducati qu'il s'apprête désormais à jouer ce rôle.

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Mick Doohan , Casey Stoner
Équipes Repsol Honda Team , Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa