Réactions
MotoGP Test Jerez

Pol Espargaró espère voir le travail de Honda payer au Mans

Pol Espargaró a été le plus prolifique en piste lors du test réalisé à Jerez et espère voir son travail et celui de Honda porter ses fruits en vue du prochain Grand Prix au Mans.

Pol Espargaro, Repsol Honda Team

Plutôt optimiste à son arrivée sur le circuit andalou, Pol Espargaró s'est vite rendu compte que le Grand Prix d'Espagne n'allait pas se passer aussi bien que le test réalisé sur le même tracé de Jerez en novembre dernier. Dans des conditions alors plus fraîches, la RC213V avait eu un bon grip qui lui avait permis d'être rapide, mais la situation a été tout autre le week-end dernier.

"Quand la moto fonctionne comme j'aime, je peux faire ce que je veux, comme lors des tests ou au Qatar, mais quand j'ai un rythme comme celui-là avec peu de grip, j'ai plus de mal que les autres", a-t-il déclaré.

En résulte une 13e place en qualifications et une 11e position en course, loin de son coéquipier Marc Márquez qui a terminé au pied du podium. Après une chute évitée de peu dans le premier tour de course qui l'a fait un peu rétrograder, il n'a pas été en mesure de doubler en raison d'un pneumatique avant trop chaud et un gros manque d'adhérence en conséquence.

"J'ai eu beaucoup de mal, plus que mon coéquipier, plus que les autres", a déploré Espargaró sur le site officiel du MotoGP. "Dès le premier tour, j'ai senti [des problèmes] d'adhérence, j'ai failli partir en highside au virage 5. J'ai perdu plusieurs places que j'ai tenté de reprendre, j'ai essayé de revenir mais dans les deux premiers tours, j'ai perdu entre trois et cinq secondes sur les leaders et après, on est là, derrière des pilotes, avec une température du pneu avant très élevée. Je n'ai pas pu me battre, c'était une mauvaise sensation."

"J'ai fini [huit] secondes derrière Marc, et j'en ai perdu trois rien que dans les deux premiers tours, j'ai donc perdu cinq secondes de plus en 25 tours. Il a fini quatrième et ça montre à quel point c'est important de partir devant et combien on paye notre samedi", a-t-il ajouté. "J'ai perdu cinq secondes sur Marc et sur une course entière ça va, mais le problème c'est qu'il a fini à 12 secondes du premier et moi à 20. C'est ça le principal problème. Ce n'est pas que je ne trouve pas le feeling, c'est qu'on est lents à cause des réglages."

Tout le travail du test réalisé le lendemain sur le circuit consistait donc à trouver des solutions, mais avec des températures de piste moins élevées, il a été quelque peu faussé. Néanmoins, cela n'a pas découragé l'Espagnol qui a été le plus assidu en réalisant 85 boucles : "On avait besoin de faire beaucoup de tours pour comprendre beaucoup de choses."

Un plan B pour le GP de France

Satisfait des "précieuses" et nombreuses données recueillies durant cette journée, Espargaró espère que Honda pourra "tout assembler" d'ici le Grand Prix de France et que le travail effectué ce lundi "payera".

"On en veut toujours plus et on veut être plus rapides mais nos chronos étaient bons en pneus medium. On a testé beaucoup de choses et certaines d'entre elles étaient intéressantes. On pense les utiliser au Mans si on est en difficulté, on a un plan B qui peut fonctionner puisque ça a fonctionné ici", a-t-il expliqué.

"On va appréhender le week-end comme les autres. Ce n'est pas un [GP] qui me plaît mais l'an dernier on avait marqué de bons points. Il ne faut rien attendre d'aucun circuit, juste faire son travail et continuer ce qu'on fait. Je suis certain que si on continue à travailler comme on le fait, les résultats vont arriver. Il faut inverser les choses avec calme."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Quartararo : "Il va falloir répondre" à Bagnaia
Article suivant Brad Binder a pu tester des changements "radicaux" à Jerez

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France