Gresini Racing officialise son accord avec Ducati en MotoGP

Gresini Racing rejoint le groupe des équipes satellites de Ducati, qui devrait compter huit motos en MotoGP la saison prochaine. Le team italien alignera Fabio Di Giannantonio et Enea Bastianini en 2022.

Gresini Racing officialise son accord avec Ducati en MotoGP

Gresini Racing a officialisé ce jeudi son partenariat avec Ducati pour engager deux Desmosedici en MotoGP à partir de 2022. Celles-ci seront confiées à Enea Bastianini et Fabio Di Giannantonio"deux pilotes jeunes, mais historiquement liés à Fausto et à Gresini Racing" comme le précise la formation de Faenza.

L'équipe italienne, fondée en 1997, a remporté trois titres mondiaux en 250cc (en 2001 avec Daijiro Kato), Moto2 (2010, Toni Elías) et Moto3 (2018, Jorge Martín). Après un long partenariat avec Honda dans la catégorie reine, avec à la clé des victoires et des luttes pour le titre, elle s'est associée à Aprilia en 2015 pour un partenariat inhabituel, soutenant pleinement l'engagement officiel du constructeur. La fin de ce cycle a été annoncé en décembre dernier, Gresini affirmant alors son retour à un statut de team indépendant à partir de 2022.

Lire aussi :

Malgré le décès de son fondateur Fausto Gresini au mois de février, ces projets ont été repris par la nouvelle direction, emmenée par sa veuve Nadia Padovani, et les négociations menées à leur terme afin de sceller ce nouvel accord avec Ducati. Ce partenariat, évoqué dès la fin de la saison dernière, est annoncé pour deux ans, tandis que l'équipe s'est elle engagée avec la Dorna pour les cinq prochaines saisons.

"C'est un moment très émouvant pour chacun de nous", déclare Nadia Padovani. "Ces derniers mois, notre implication s'est mêlée à une forte motivation émotionnelle, avec pour objectif de définir l'avenir de Gresini Racing. Pouvoir l'annoncer nous emplit de fierté et de satisfaction. C'est un projet né sous le signe de la continuité et qui se fonde sur les valeurs avec lesquelles Fausto a construit cette magnifique institution."

Les partenariats désormais officialisés avec Pramac Racing et Gresini Racing, et celui très probable avec VR46 dont l'annonce devrait être faite dans les prochains jours feront revenir Ducati à l'engagement de huit motos sur le plateau MotoGP, comme ce fut déjà le cas entre 2016 et 2018. Le championnat passera lui de 22 à 24 machines avec ce dédoublement de ce qui est aujourd'hui une équipe unique entre Aprilia et Gresini.

"C'est un plaisir de continuer à travailler avec Gresini Racing en tant qu'équipe indépendante", commente Carmelo Ezpeleta, PDG de Dorna Sports. "Je sais à quel point Fausto tenait à ce projet et je suis certain qu'il en serait très fier. J'ai pu parler avec Nadia ces dernières semaines et je revois chez elle, ainsi que chez ses fils et au sein de toute l'équipe, la détermination et la grande passion pour ce sport qui le caractérisaient tellement. Nous sommes très heureux que Gresini Racing reste avec nous dans la catégorie reine pour au moins cinq saisons de plus."

"Nous sommes vraiment heureux d'avoir scellé cet accord avec Gresini Racing pour les deux prochaines saisons du MotoGP", ajoute Gigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse. "Vers la fin de l'année dernière, nous avions déjà esquissé avec Fausto les bases d'un possible accord et nous voulons remercier de tout cœur sa famille pour avoir souhaité mener à bien ce projet avec nous. Depuis de nombreuses années désormais, Gresini Racing est un acteur important du MotoGP et nous sommes convaincus que notre partenariat, qui pourra compter sur deux pilotes comme Enea et Fabio dont le talent ne fait aucun doute, pourra apporter beaucoup de satisfaction à toutes les parties impliquées."

Un line-up jeune et 100% italien

L'équipe basée à Faenza précise en effet par la même occasion le nom de ses pilotes, tous deux déjà connus par la formation. Comme pressenti, Fabio Di Giannantonio est de l'aventure, lui qui disposait déjà d'un contrat pour 2022 avec Gresini. Il est actuellement engagé en Moto2, où il a remporté sa première victoire lors du Grand Prix d'Espagne début mai et occupe la cinquième place du championnat. Vice-Champion du monde Moto3 en 2018, déjà avec le team italien, il s'était incliné cette année-là face à son coéquipier Jorge Martín.

Le second pilote confirmé est Enea Bastianini, Champion du monde Moto2 l'an passé et actuellement aligné par le team Avintia dans la catégorie reine. Lui aussi a déjà couru pour le team Gresini, avec lequel il fut troisième puis deuxième du championnat Moto3 en 2015 et 2016.

À ce jour, six places restent officiellement à pourvoir sur l'échiquier MotoGP pour la saison prochaine.

Le plateau MotoGP 2022

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
Ducati Team Jack Miller (2022)
Pecco Bagnaia (2022)
 
Monster Energy Yamaha Maverick Viñales (2022)
Fabio Quartararo (2022)
 
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder (2024)

 

Miguel Oliveira
Aprilia Racing Team Aleix Espargaró (2022)

Andrea Dovizioso

Lorenzo Savadori
Joe Roberts

Petronas Yamaha SRT Franco Morbidelli (2022)

Valentino Rossi ?
Joe Roberts
Xavi Vierge
Jake Dixon
Pramac Racing

Johann Zarco (2022)

Jorge Martín (2022)

 
LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
 KTM Tech3 Remy Gardner (2022)

Raúl Fernández

Danilo Petrucci

Iker Lecuona
Pedro Acosta

 Aramco Racing Team VR46  

Luca Marini

Marco Bezzecchi

 Gresini Racing Fabio Di Giannantonio (2022)
Enea Bastianini (2022)
 

partages
commentaires
Jorge Martín a pensé tout arrêter après sa blessure

Article précédent

Jorge Martín a pensé tout arrêter après sa blessure

Article suivant

KTM s'inquiète de voir ses pépites Fernández et Acosta convoitées

KTM s'inquiète de voir ses pépites Fernández et Acosta convoitées
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021