Imola renomme sa Variante Alta en hommage à Fausto Gresini

La Variante Alta du circuit d'Imola sera rebaptisée Curva Gresini en mémoire de Fausto Gresini, emblématique résident de la ville italienne.

Imola renomme sa Variante Alta en hommage à Fausto Gresini

L'autodrome Enzo e Dino Ferrari d'Imola rendra hommage à Fausto Gresini en donnant au pilote italien le nom d'un de ses emblématiques virages. La Variante Alta, l'enchaînement droite-gauche qui fait suite à Acque Minerali, deviendra ainsi "Curva Gresini" (virage Gresini). Elle sera inaugurée dimanche 12 septembre lors d'une cérémonie officielle qui se tiendra sur place à 10h et lors de laquelle une stèle en sa mémoire sera dévoilée, en présence de sa famille, du président de la région Émilie-Romagne et du maire de la ville d'Imola dont Fausto Gresini était natif et résident.

C'est la municipalité qui a pris cette décision, soutenue par la famille du champion, décédé le 23 février à 60 ans après s'être battu contre le COVID-19. "Avec le nom de Curva Gresini, nous avons voulu, en accord avec sa famille, rendre un hommage indélébile à sa mémoire dans l'un des lieux les plus chers à Fausto", indique le maire, Marco Panieri. "Un choix que nous nous devions de faire, chargé d'une sincère émotion, car sa valeur en tant qu'homme, pilote et team manager, est gravée dans nos cœurs. Ses actes, ses victoires, son exemple font qu'il sera pour toujours une référence."

C'est dans l'enceinte du circuit déjà que s'était déroulée la cérémonie hommage retransmise en direct vidéo lors des obsèques de Fausto Gresini, le 27 février. Assister à des courses sur le mythique circuit portant le nom du fondateur de Ferrari et de son fils avait transmis à Fausto Gresini la volonté de se lancer lui-même dans la compétition. Mécanicien, il parvint alors à disputer de premières courses puis gravit les échelons jusqu'à prendre le départ du Grand Prix des Nations 1982, à Misano. L'année suivante, il était titularisé en Championnat du monde.

Pilier de la catégorie 125cc, il remporta deux titres et se classa trois fois deuxième, gagnant 21 courses. À la fin de sa carrière sportive, c'est en tant que directeur de sa propre équipe que Fausto Gresini a écrit un nouveau chapitre, tout aussi majeur. Depuis près de 25 ans, le team Gresini fait les belles heures des Grands Prix, victorieux dans toutes les catégories et titré à trois reprises, en Moto2 avec Toni Elías (2010), en Moto3 avec Jorge Martín (2018) et en MotoE avec Matteo Ferrari (2019).

"Nous sommes très fiers et heureux que le souvenir de Fausto soit entretenu grâce à de nombreuses manifestations à tous les niveaux", souligne la famille Gresini dans une déclaration commune. "Nous sommes honorés d'avoir reçu de la part de la municipalité d'Imola une requête pour renommer en Curva Gresini la Variante Alta de l'Autodromo Internazionale Enzo et Dino Ferrari. Un virage portant le nom de Fausto au sein de l'autodrome est pour sa famille un geste fort, car il fait entrer le nom de Fausto dans l'histoire. Nous voulons pour cela remercier le maire d'Imola, Marco Panieri, l'assesseur du circuit, Elena Penazzi, le directeur du circuit, Pietro Benvenuti, et le président de la région, Stefano Bonaccini. Merci de tout cœur."

Le circuit Enzo e Dino Ferrari a déjà une Variante Villeneuve, en hommage à Gilles Villeneuve qui y disputa son dernier Grand Prix. Tantôt baptisé GP de la Cité d'Imola, GP Dino Ferrari, GP d'Italie ou GP de Saint-Marin, Imola a longtemps accueilli la Formule 1 avec une première course en 1963 et surtout une série ininterrompue de 1979 à 2006. Une absence de 14 ans y a fait suite, rompue l'an dernier par la crise du coronavirus, le circuit faisant son retour pour le GP d'Émilie-Romagne, reconduit cette année. En moto, Imola a figuré au programme pour les GP de Saint-Marin (1981 et 1983), des Nations (sept éditions de 1969 à 1988) ou encore de la Cité d'Imola (de 1996 à 1999), ainsi que des épreuves de WorldSBK.

Le week-end prochain, un autre virage emblématique, cette fois à Monza, sera renommé en mémoire d'un ancien pilote. La fameuse Parabolica de la piste lombarde deviendra en effet Curva Alboreto en hommage à Michele Alboreto, lors d'une cérémonie qui se tiendra samedi.

Lire aussi :

Fausto Gresini, 1961-2021
partages
commentaires
Une toute nouvelle équipe autour de Maverick Viñales pour son retour

Article précédent

Une toute nouvelle équipe autour de Maverick Viñales pour son retour

Article suivant

Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales

Aleix Espargaró veut prouver sa valeur face à Viñales
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021