Réactions
MotoGP GP d'Allemagne

Martín "confiant et rapide" après une première journée méthodique

Dans le coup tout au long de la journée, Jorge Martín se félicite surtout du travail réalisé en vue des courses et de la gestion pneumatique qui s'imposera. L'Espagnol, vainqueur du GP d'Allemagne l'an dernier, se sent toujours dans une classe à part avec Pecco Bagnaia.

Jorge Martin, Pramac Racing

Jorge Martin, Pramac Racing

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

Auteur du meilleur temps ce matin, puis du deuxième cet après-midi, Jorge Martín ne se laisse pas impressionner par l'écart qu'a réussi à se constituer Maverick Viñales dans le time attack. Le pilote Pramac Racing, qui ne vise rien moins que le retour à la victoire ce week-end afin de répliquer à la série gagnante de Pecco Bagnaia, avance méthodiquement et montre une préparation précise des courses à venir.

"Ça a été une journée étrange. Les conditions étaient piégeuses avec le vent et les températures fraîches. Je crois qu'on était un peu à la limite avec le pneu avant. Le medium était trop tendre et il ne faisait pas assez chaud pour le hard, et je pense que c'est pour cette raison qu'il y a eu des chutes. Mais je me suis senti confiant et rapide", décrypte Martín pour le site officiel du MotoGP.

"J'ai tout le temps roulé en pneus usés, en essayant de comprendre comment être plus rapide en fin de course car ça a peut-être été mon point faible la saison dernière. Je me sens confiant, la moto fonctionne bien. Je me suis d'emblée senti rapide ce matin, donc j'ai pu travailler plus sur les détails. On verra demain si on arrive à progresser."

"Les pneus se dégradent beaucoup, non seulement l'arrière mais aussi l'avant, alors la clé va être de bien gérer les deux pneus", pressent déjà le pilote espagnol qui s'est efforcé de se projeter sur cette endurance dont il faudra faire preuve pour les courses. Et c'est ce travail qui lui permet ce soir de se juger bien positionné par rapport à ses adversaires directs.

Jorge Martin, Pramac Racing

Jorge Martín rêve de rééditer son doublé de l'an dernier.

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

"D'après ce que j'ai vu des essais, Pecco a été super fort mais il était en pneus neufs, alors c'est dur à comprendre. J'ai été compétitif mais en gardant les pneus du matin, c'est très important. Ceci dit, en rythme de course, je crois qu'il n'y a que Pecco qui ait le même rythme que le mien ou qui en soit proche. Il est certain que demain tout le monde va progresser. Les Aprilia sont assez fortes et ils vont comprendre comment être plus rapides encore, mais je crois que sur la distance, en rythme de course, on est un cran au-dessus."

"Ils représentent une grande menace pour le time attack", poursuit-il en évoquant des Aprilia dans le coup aujourd'hui, sur une piste qui ne les a pourtant jamais récompensées. "En termes de rythme, je pense qu'on reste un cran au-dessus mais ils sont proches. Cette piste est très étrange, ils peuvent être rapides, c'est certain, et si les conditions sont encore un peu bizarres dimanche avec le vent et des températures plus fraîches, ils pourraient être dans la bagarre."

Quid de Marc Márquez, longtemps maître incontesté des lieux et qui a montré aujourd'hui sa vitesse mais a chuté deux fois ? "J'espère qu'il va bien, c'était un gros highside. C'est clair que lui aussi a été fort. À peine il a pris la piste, il était premier, donc il est toujours compétitif, mais on verra demain."

Ce qu'il faudra voir samedi, ce n'est pas uniquement comment chacun aura digéré cette première journée, mais qui sera favorisé par le changement de conditions attendu, avec une journée annoncée chaude au milieu de deux autres très fraîches.

"Je pense que ça ne va pas changer grand-chose, à part bien sûr le choix du pneu avant. Ce sera plus sûr de pouvoir rouler avec le pneu dur à l'avant, je pense que ce sera bien pour tous les pilotes", estime Martín. "Mais dimanche, ce sera compliqué, on aura à nouveau les mêmes conditions qu'aujourd'hui donc je pense que cette journée était super importante. Il faut qu'on analyse vraiment bien les données du jour afin de travailler pour dimanche, puis demain ce sera une journée différente."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Viñales se reprend à rêver en plaçant Aprilia au-dessus du lot
Article suivant Bagnaia a évité la chute : "C'était effrayant dans les virages"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France