Réactions
MotoGP GP des Amériques

Jorge Martín : Une pole qui prouve qu'il faut y croire jusqu'au bout

Une nouvelle fois qualifié en pole position, Jorge Martín a réussi à totalement inverser la situation alors que sa journée avait très mal commencé.

Jorge Martin, Pramac Racing

Jorge Martín a encore frappé ! Pour la quatrième fois en quatre Grands Prix, le voici qualifié en première ligne, avec même en poche sa deuxième pole position de la saison et le nouveau record du Circuit of the Americas dont il a dépossédé Marc Márquez, à sa tête depuis 2015. Le pilote Pramac est pourtant revenu de loin pour ainsi s'affirmer en qualifications, dont il a remporté à la fois la Q1 et la Q2, car samedi matin il était au plus bas.

"Je ne m'y attendais pas du tout aujourd'hui. J'étais très frustré après ma chute en EL3. Je me sentais à la limite et les temps ne venaient pas", explique-t-il, soulignant avoir "perdu beaucoup de confiance dans les virages rapides" en partant ainsi à la faute dans la séance matinale, avant un tournant en EL4. "Mon état esprit après les EL3, c'est que c'était un désastre. J'étais très frustré et je pense que ça a été un des pires moments que j'ai connus durant ces deux années, parce que je poussais, j'étais à la limite et j'étais malgré tout 17e."

"Mais je me suis surpris moi-même aujourd'hui. On a fait de petites modifications et ça a tout changé, j'étais rapide à nouveau", poursuit-il. "Je me suis senti beaucoup plus à l'aise, j'ai piloté de façon plus fluide et tout a été à nouveau plus proche de la normale." Quel a été ce changement providentiel ? "On a changé quelque chose sur la moto, pour le freinage, et je me suis senti beaucoup plus en confiance avec l'avant. C'était le principal objectif et on y est arrivé", explique-t-il auprès du site officiel du MotoGP.

"Je crois que l'expérience que j'ai déjà de ces deux années m'aide beaucoup à comprendre où et comment progresser. Et puis, l'équipe est fantastique aussi. Ils ont été incroyablement bons aujourd'hui, alors merci à eux pour cette moto incroyable qu'ils m'ont fournie. Demain il va falloir qu'on mette tout ensemble, ce sera une course difficile, mais cette amélioration va m'aider."

Une fois qu'il s'est replacé sur de bons rails, Jorge Martín s'est attaqué avec brio aux deux phases des qualifications, et d'abord à la Q1 par laquelle il devait passer après ces EL3 manqués. Et dès le début, il y a établi un chrono qui allait le mettre à l'abri et lui permettre d'accéder à la Q2.

"Je n'étais pas très confiant en allant en Q1 mais mon temps de 2'02"4 était super, je l'avais fait tout seul, donc je me suis attendu à faire une super Q2 aussi. J'ai eu une super roue avec mon coéquipier, Johann [Zarco]. Grâce à ça, j'ai pu faire un super chrono. Et c'est super de battre le record au COTA après tant d'années !"

"Pas le favori pour gagner"

"Il faut toujours y croire jusqu'au bout", retient le pilote espagnol. "C'est ce qu'on a fait, alors demain il va falloir faire un peu la même chose, essayer de bien partir et y croire jusqu'au bout. C'est très ouvert, beaucoup de pilotes peuvent gagner, j'espère être l'un d'eux et je vais essayer jusqu'au bout."

Martín sait pertinemment que la majeure partie du chemin reste à faire, car une course longue l'attend et la concurrence s'annonce fournie. À la tête d'un quintuplé Ducati, il se tient sur ses gardes face à cette concurrence interne, mais observe aussi certains pilotes dotés d'autres machines.

"Ce sera une course très compliquée, et ce pour nous tous. Les rythmes sont très proches. Pour le moment je n'ai pas le meilleur rythme, c'est sûr, je ne suis pas le favori pour gagner. Mais je suis quand même confiant quant au fait que je suis proche et que la course est très ouverte", souligne-t-il. "Je pense qu'on est proches. J'ai pu voir que Pecco [Bagnaia] avait quelque chose en plus en EL4. Mais on a assez de temps pour progresser au warm-up."

"En tout cas, je préfère me battre face à des Ducati qu'une autre moto car au final c'est la même machine. Ce sera une course compliquée. J'ai encore un peu de mal dans la ligne droite de retour, alors j'espère qu'on pourra trouver quelque chose de positif pour demain et on va essayer de progresser encore."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Márquez : "Je n'ai pas cru en moi en qualifications"
Article suivant Bagnaia de retour : "C'est comme une pole position !"

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France