Lorenzo a conscience que sa valeur sur le marché a baissé

partages
commentaires
Lorenzo a conscience que sa valeur sur le marché a baissé
Par : Léna Buffa
16 janv. 2018 à 10:30

Une première saison difficile avec Ducati a fait baisser la courbe de résultats du Majorquin, qui n'est plus dans une position aussi forte qu'il y a deux ans. Il a néanmoins pour "priorité" de prolonger son contrat.

Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Jorge Lorenzo a conscience que sa valeur sur le marché des pilotes a baissé en un an, conséquence d'une première saison troublée avec Ducati. Arrivé à Borgo Panigale fort du riche palmarès qu'il s'était constitué avec Yamaha, celui qui compte trois titres en catégorie reine a connu sa première année sans victoire en dix ans de MotoGP, écornant quelque peu sa position sur l'échiquier.

"Il est certain que la valeur d'un pilote varie selon ses résultats – ce que tu as fait sur la dernière course et sur la dernière saison", reconnaît le pilote espagnol. "Même si je suis triple Champion du monde MotoGP et que je me suis toujours battu parmi les trois premiers [au championnat], il est certain que ma dernière saison n'a pas été bonne."

Alors que s'annonce une année très ouverte sur le marché des transferts, sachant que tous les pilotes officiels arrivent en fin de contrat, Lorenzo défend le salaire très élevé qu'il a négocié il y a un peu moins de deux ans avec Ducati, tout en ayant conscience que son rendement s'est aujourd'hui abaissé.

"J'ai un bon contrat parce que ma valeur sur le marché était élevée. Quand j'ai signé ce contrat j'étais quintuple Champion du monde, j'avais plus de 60 victoires, dont 44 en MotoGP [fin 2016, ndlr], beaucoup de pole positions. Je me suis battu pendant neuf ans pour le titre [MotoGP], j'ai donc 'gagné' ce contrat. Bien sûr, on dit que notre valeur est celle de notre dernière course, or ma dernière course est une chute et ma dernière saison n'a pas été bonne, alors elle n'est pas très élevée", constate-t-il dans un sourire.

Plus de valeur qu'un pilote sans titre

Claudio Domenicali, administrateur délégué de Ducati Motor, confirme que la donne change d'année en année : "Chaque fois qu'un contrat est renégocié, les valeurs discutées le sont bien sûr en fonction de l'histoire, des performances."

Pour autant, Jorge Lorenzo, qui est le cinquième pilote le plus victorieux de l'Histoire, toutes catégories confondues, estime qu'avoir marqué le pas en 2017 n'efface pas la richesse de son palmarès et que celui-ci pourra encore peser dans la négociation lorsqu'il s'agira de parler d'avenir.

"Ma valeur reste un peu plus stable que celle d'un pilote qui n'a jamais été Champion du monde. Je crois que cette année, avec les résultats que je pense que nous pouvons obtenir, ma valeur peut redevenir celle que j'avais avant 2017."

"Ma priorité est de rester avec Ducati, pour finir ce que j'ai commencé, c'est-à-dire essayer de remporter le titre de Champion du monde. S'il est possible de rester chez Ducati, je serai très content. Il est très tôt pour en parler parce qu'on n'en a pas encore discuté, mais je suis sûr que ça arrivera tôt ou tard et on verra ce qui se passera."

Prochain article MotoGP
Ducati veut garder ses deux pilotes, mais les conditions ont changé

Article précédent

Ducati veut garder ses deux pilotes, mais les conditions ont changé

Article suivant

Une possible lutte interne n'inquiète pas Ducati

Une possible lutte interne n'inquiète pas Ducati

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités