La convalesence de Marc Márquez est "plus lente" que prévu

Alberto Puig reconnaît que la convalescence de Marc Márquez est plus longue que ce qu'espérait Honda. Le manager de l'équipe n'est pas en mesure de confirmer que le Champion du monde fera son retour cette année et reste évasif sur la possibilité d'une nouvelle opération.

La convalesence de Marc Márquez est "plus lente" que prévu
Charger le lecteur audio

Quand Marc Márquez fera-t-il son retour en MotoGP ? La question anime tout le paddock depuis la chute et la fracture au bras du droit du pilote Honda, au Grand Prix d'Espagne en ouverture de la saison, suivie d'un retour manqué une semaine plus tard, lors de la deuxième course de Jerez, et surtout d'une nouvelle opération nécessaire pour remplacer la plaque dans son bras, qui s'était brisée.

Depuis le mois de juillet, l'état de santé de Marc Márquez est évalué au jour le jour mais plus de trois mois après la blessure initiale, son entourage n'est toujours pas en mesure de fixer une échéance pour son retour à la compétition. Cette semaine, Honda a tenté d'éteindre des rumeurs apparues dans la presse espagnole, faisant état d'une possible troisième opération pour Márquez. Alberto Puig s'est exprimé sur le sujet ce vendredi, sans écarter tous les doutes, et en confirmant seulement que la convalescence de son pilote était plus longue que prévu.

Lire aussi :

"La convalescence de Marc se poursuit et il essaie de retrouver une bonne condition, c'est plus lent que ce que nous pensions, mais sur le principe, l'idée est que c'est à peine bien consolidé et qu'il continue une convalescence qui, oui, est lente, mais qui suit son cours", a déclaré le manager de l'équipe Honda à nos confrères de DAZN. "Pour le moment, nous ne pensons à rien d'autre, nous espérons. Je ne suis pas un devin, évidemment, mais en théorie, il faut se dire que cela doit bien se passer."

Un retour de Marc Márquez était évoqué pour l'une des deux courses près d'Alcañiz, ce qui ne s'est pas concrétisé. Il ne restera que trois Grands Prix à disputer lorsque le MotoGP quittera le MotorLand Aragón, dimanche soir, ce qui a fait naître des doutes sur l'intérêt d'un retour cette saison. Puig est une nouvelle fois resté évasif sur la question. "Le plus probable est que sa convalescence se déroule étape par étape", a simplement précisé l'ancien pilote.

Lire aussi :

Honda a souffert de l'absence de Marc Márquez, avec une série de huit courses sans aucun podium en début de saison. En son absence, la Honda du Champion du monde est confiée à Stefan Bradl, le pilote d'essais de Honda. Au guidon de la seconde RC213V, Álex Márquez a relancé le HRC avec deux deuxièmes places dans les deux dernières courses, sous une forte pluie au Mans et après une spectaculaire remontée en Aragón.

Avec Germán Garcia Casanova

partages
commentaires
EL2 - Nakagami maintient Honda devant, les Ducati à la peine
Article précédent

EL2 - Nakagami maintient Honda devant, les Ducati à la peine

Article suivant

Un Zarco "mitigé", trop loin pour être pleinement satisfait

Un Zarco "mitigé", trop loin pour être pleinement satisfait