MotoGP - Course : Domination de Márquez, invaincu à Austin !
Podium :Andrea Dovizioso, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Podium : Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le continent nord-américain a toujours réussi à Marc Márquez, et cela s'est une fois de plus confirmé lors de cette édition 2015 du Grand Prix des Amériques à Austin, sur le Circuit Of The Americas. Le double Champion du Monde en titre, qui partait favori après une très belle pole position obtenue dans l'urgence samedi, a dominé la course et s'impose devant Andrea Dovizioso et Valentino Rossi. Le départ retardé de 37 minutes pour cause de fuite d'eau au virage 3, n'a pas troublé le pilote catalan, qui s'est imposé plutôt sereinement.

Marc Márquez observe... pendant cinq tours

Le pilote HRC, vainqueur des deux éditions qui se sont déjà tenues sur la piste texane, ne réalise pas le holeshot mais ne se retrouve pas non plus englué dans le peloton. En effet, il pointe en deuxième position à la sortie du premier virage, devancé par Dovizioso. Au premier passage sur la ligne, le pilote Ducati devance donc Márquez, Rossi et Bradley Smith, qui a pris un excellent envol.

Très vite, ce quatuor s'échappe, tandis que Jorge Lorenzo figure un peu en retrait, luttant avec Andrea Iannone pour la cinquième place. Pendant ce temps, Scott Redding s'emporte, perd l'avant en tentant de dépasser Pol Espargaró, et sa moto vient percuter celle du pilote Tech 3, malchanceux sur ce coup.

Dès le cinquième tour, Márquez prend le commandement et il s'agit dès lors pour ses poursuivants de tenir le coup. Mais sans surprise, l'Espagnol imprime un rythme élevé, que personne n'est en mesure de suivre.

Duels entre pilotes Yamaha et Ducati

A partir de cet instant, la course devient un peu plus linéaire. Alors que Bradley Smith a perdu un peu de terrain et navigue en sixième position et que la lutte fait rage pour la septième place entre Cal Crutchlow et Aleix Espargaró, Jorge Lorenzo s'accroche et essaie de ne pas perdre le contact avec le trio d'italiens devant lui, composé de Rossi, Dovizioso et Iannone.

Pendant cinq tours, la hiérarchie reste inchangée, avec un Márquez qui dispose d'une avance de trois secondes et demi sur ses plus proches adversaires.

C'est à six tours de la fin que "Dovi" porte une attaque sur Rossi, qui ne parvient pas à riposter. Dans le même temps, Iannone perd du terrain et voit revenir sur lui Lorenzo. Le Majorquin observe la situation pendant deux boucles, puis dépossède l'Italien de la quatrième place à trois tours du drapeau à damiers.

Derrière Márquez qui se prépare à savourer sa victoire, Rossi continue de s'appliquer pour tenter d'inquiéter Dovizioso pour la deuxième marche du podium, mais malgré une gomme hard à l'avant, rien à faire : le pilote officiel Ducati résiste et remporte ce duel. Le représentant Yamaha doit se contenter de la troisième position à Austin.

Lorenzo et Iannone complètent donc le Top 5, devant un excellent Smith, puis Crutchlow et Aleix Espargaró. La bagarre pour la neuvième place tourne à l'avantage de Maverick Viñales face à Danilo Petrucci. Ce dernier est le seul pilote Pramac à avoir passé le drapeau à damiers, Yonny Hernández ayant abandonné en partant à la faute au sixième tour.

Parmi les pilotes satellite, le meilleur à Austin a donc été Bradley Smith, alors que l'on attendait peut-être davantage Cal Crutchlow. En Open, c'est une nouvelle victoire pour Héctor Barberá, douzième au Texas.

Pour son 200e Grand Prix, Nicky Hayden remporte la bagarre qui l'opposait à Jack Miller. La quinzième place revient à Alvaro Bautista, qui marque un premier point pour Aprilia. Le Français Loris Baz se classe quant à lui dix-septième.

On notera par ailleurs les abandons de Mike di Meglio, Karel Abraham et Stefan Bradl, éliminés sur chute, et celui de Marco Melandri, victime de sa boîte de vitesses.

Rossi reste en tête du classement général

Malgré la déception de n'avoir pas pu devancer Dovizioso à l'arrivée, Rossi peut se consoler en constatant qu'il se maintient en tête du Championnat du Monde, avec 41 points, soit une unité de mieux que Dovizioso et cinq d'avance sur Márquez. Suivent Iannone et Lorenzo avec respectivement 27 et 26 points.

Au classement, deux pilotes satellite sont à égalité, à savoir Crutchlow et Smith avec 18 points. En Open, c'est bien évidemment Barberá qui occupe la tête, avec 5 points.

Prochain rendez-vous avec le MotoGP le week-end prochain, en Argentine, sur le circuit de Termas de Río Hondo !

 

Classement du Grand Prix MotoGP des Amériques à Austin :

Pos   Nº   Pilote   Moto   Tours   Chrono   Ecart 
93 Marc Márquez Honda 21 43'47.150  
4 Andrea Dovizioso Ducati 21 43'49.504 2.354
46 Valentino Rossi Yamaha 21 43'50.270 3.120
99 Jorge Lorenzo Yamaha 21 43'53.832 6.682
29 Andrea Iannone Ducati 21 43'54.734 7.584
38 Bradley Smith Yamaha 21 43'57.707 10.557
35 Cal Crutchlow Honda 21 44'04.117 16.967
41 Aleix Espargaró Suzuki 21 44'06.175 19.025
25 Maverick Viñales Suzuki 21 44'25.720 38.570
10  9 Danilo Petrucci Ducati 21 44'28.946 41.796
11  7 Hiroshi Aoyama Honda 21 44'34.349 47.199
12  8 Héctor Barberá Ducati 21 44'34.489 47.339
13  69 Nicky Hayden Honda 21 44'43.634 56.484
14  43 Jack Miller Honda 21 44'43.881 56.731
15  19 Álvaro Bautista Aprilia 21 44'44.522 57.372
16  50 Eugene Laverty Honda 21 44'46.048 58.898
17  76 Loris Baz Yamaha Forward 21 44'55.937 1'08.787
18  15 Alex de Angelis ART/Aprilia 21 45'09.386 1'22.236
17 Karel Abraham Honda 16 34'12.000  
33 Marco Melandri Aprilia 10 22'02.076  
68 Yonny Hernández Ducati 6 12'41.408  
63 Mike Di Meglio Ducati 6 13'03.065  
45 Scott Redding Honda 5 11'09.010  
6 Stefan Bradl Yamaha Forward 3 6'23.675  
44 Pol Espargaró Yamaha 0
   
partages
Dovizioso parfait gestionnaire de ses pneus à Austin

Article précédent

Dovizioso parfait gestionnaire de ses pneus à Austin

Article suivant

Rossi : "La chicane d'Austin, dangereuse en cas de chute"

Rossi : "La chicane d'Austin, dangereuse en cas de chute"
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021