MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Petrucci : On ne s'économise pas, on est à la limite de la Ducati

partages
commentaires
Petrucci : On ne s'économise pas, on est à la limite de la Ducati
Par :
8 juil. 2019 à 09:00

Le pilote Ducati n'apprécie pas les critiques à son encontre et celle de ses comparses. Selon lui, si les résultats ont été décevants aux Pays-Bas et en Allemagne, c'est sans doute que la Ducati a atteint sa limite.

Indépendamment de leur position de départ, les trois GP19 ont disputé la course du Sachsenring en groupe, s'offrant une belle bagarre entre elles mais sans pouvoir se mêler à la lutte aux avant-postes. Comme l'avaient annoncé les pilotes officiels Ducati, le podium a bel et bien été hors de portée, et si la quatrième place a été en jeu pendant ce Grand Prix c'est à la faveur de deux chutes parmi les pilotes qui affichaient le meilleur rythme.

Lire aussi :

Pour Danilo Petrucci, qui a battu Andrea Dovizioso et Jack Miller de peu, cette performance globale montre que la moto n'avait rien à offrir de plus. "Je pense qu'aujourd'hui, on a tous les trois montré le potentiel de la moto car on est arrivés plus ou moins en même temps. Ça a été un week-end difficile pour tout le monde, et Dovi et moi avons eu un week-end très difficile. En partant 12e et 13e, ça n'était pas facile. On sait qu'on est forts en course, mais [dimanche] on l'était jusqu'à atteindre la quatrième ou la cinquième place. Les chutes de Quartararo et Rins nous ont aidés."

"J'avais peut-être un avantage grâce à mon poids. À la sortie du virage 11, j'arrivais à mettre un peu plus de poids sur la roue arrière, à avoir plus de traction, et donc à mieux sortir que Miller et Dovi et à les passer tous les deux", suggère-t-il pour expliquer qu'il ait eu l'avantage dans ce groupe. Mais il s'agit d'une bien maigre satisfaction.

"Je pense qu'on est à la limite de la moto, parce que les trois Ducati finissent au même endroit, c'est donc le potentiel de la moto. Oui, on a repris pas mal de positions, mais le podium, comme à Assen, était très loin", constate le pilote italien. "Il est très préoccupant qu'à Assen comme ici, le retard ait été de plus d'une demi-seconde [au tour] sur le vainqueur. Clairement on n'est pas contents de ça, mais que ce soit Andrea, Jack ou moi, on se donne au maximum. On fait vraiment notre possible."

Le numéro 9 a fortement insisté sur ce point dimanche après-midi, lorsqu'il a commenté cette course, n'appréciant guère les critiques émises sur un hypothétique manque d'investissement des pilotes. "J'ai encore lu qu'on se serait économisés en se battant entre nous, mais je n'ai pas du tout cette impression étant donné qu'on s'est rendu coup pour coup à tous les tours", souligne-t-il. "Ça n'est absolument pas vrai étant donné qu'on a tous les trois fini comme ça. Ça ne plaît à aucun de nous trois."

Et Petrucci d'en revenir à sa propre explication : "On dirait qu'on est un peu arrivés à la limite de la moto, aucun de nous trois n'arrive à rien faire de plus. Jack aussi, en partant de la deuxième ligne, a terminé derrière nous qui partions de la quatrième et de la cinquième, alors on voit bien qu'il est difficile de faire plus que ça. C'est très préoccupant qu'on ait eu un tel retard."

Danilo Petrucci, Ducati Team

Alors que l'an dernier il avait bien failli priver Marc Márquez de la pole position sur la piste allemande, où l'Espagnol est pourtant très dominateur, avant de se battre pour le podium en course, cette fois Petrucci ne peut que constater que d'autres se sont immiscés entre le leader et les Ducati en se montrant bien plus compétitifs de bout en bout du week-end. "C'est sûr que Rins et Viñales sont un peu plus rapides que nous pour le moment. Marc, ici et à Assen, il nous mettait une demi-seconde au tour, et c'est assez impossible de le suivre pour le moment", souligne-t-il. "Je suis content d'aujourd'hui, la quatrième place était le maximum, mais l'écart avec les leaders était trop grand."

"Ce circuit est assez étrange. On est assez longtemps sur l'angle. Du virage 2 au virage 12 on ne freine qu'une seule fois. Il n'y a que deux ou trois zones de freinage, et il y a des virages très longs où on ne sent pas le pneu avant. Je ne sais pas où Marc gagne beaucoup de temps, mais c'est sûr que les virages de 2 à 10, les virages sans freinage, sont notre point faible pour le moment. [Samedi] j'ai essayé un peu plus, et j'ai terminé dans le mur. Je fais de mon mieux, Dovi fait de son mieux, Jack aussi, il fait du bon travail. On est toujours à fond", promet Petrucci.

Lire aussi :

Accidenté samedi après-midi, le pilote italien peut en tout cas se satisfaire d'avoir pu aller au bout de la course sans souffrir des mains malgré la violence des chocs subis. "Ça va", indiquait-il après l'arrivée. "J'ai juste eu un peu mal à la cheville droite, hier je ne sentais pas ça. C'était assez douloureux sur la cheville, mais hier dans les dix premières minutes j'ai cru que j'avais cassé mon seul métacarpe [indemne] de la main droite et heureusement il n'y a rien, tout va bien."

Le top 10 du GP d'Allemagne :

P. # Pilote Moto Écart
1 93 Spain Marc Márquez Honda  
2 12 Spain Maverick Viñales Yamaha 4.587
3 35 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 7.741
4 9 Italy Danilo Petrucci Ducati 16.577
5 4 Italy Andrea Dovizioso Ducati 16.669
6 43 Australia Jack Miller Ducati 16.836
7 36 Spain Joan Mir Suzuki 17.156
8 46 Italy Valentino Rossi Yamaha 19.110
9 21 Italy Franco Morbidelli Yamaha 20.634
10 6 Germany Stefan Bradl Honda 22.708

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Rossi voit l'arrivée, mais déplore son manque de performance

Article précédent

Rossi voit l'arrivée, mais déplore son manque de performance

Article suivant

Photos - Un GP d'Allemagne sous la domination de Márquez

Photos - Un GP d'Allemagne sous la domination de Márquez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Sachsenring
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa