Petrucci utilise la pause pour résoudre des pépins physiques

Malgré son impatience à l'idée de reprendre un programme plus intense, le pilote Ducati profite de la suspension de la compétition pour soigner une épaule et une jambe douloureuse.

Petrucci utilise la pause pour résoudre des pépins physiques

Confiné dans sa ville natale de Terni depuis déjà un mois, Danilo Petrucci prend son mal en patience avant de pouvoir reprendre la compétition, et ce alors que la saison MotoGP a déjà été repoussée de 12 semaines, avec pour dernier report annoncé celui du Grand Prix de France. Le pilote Ducati en profite pour suivre un programme un peu différent de son entraînement habituel et ainsi prendre soin de petits maux qui ont pu le gêner ces derniers mois.

"J'utilise ce temps surtout pour résoudre mon problème à l'épaule, celui qui fait que je n'ai pas roulé à Valence l'année dernière, et puis j'ai aussi un petit problème à une jambe", explique-t-il auprès du site officiel du MotoGP, faisant référence à une tendinite à l'épaule gauche qui l'a longuement fait souffrir avant de le contraindre à renoncer aux tests organisés à Valence après le dernier Grand Prix de la saison, en novembre.

"Je mets donc ce temps à profit pour faire un peu de physiothérapie à la maison, suivre un entraînement léger", poursuit-il, "et surtout pour [faire attention à] mon régime. J'essaye de ne pas manger trop de choses au cours de la journée !"

Lire aussi :

Il a beau avoir mis en place un programme adapté aux conditions de vie très contraignantes de ces dernières semaines, Petrucci se languit de pouvoir retrouver son quotidien en Émilie-Romagne, où il s'est installé à l'hiver 2018-2019 afin de suivre l'entraînement de son coéquipier, Andrea Dovizioso. "L'entraînement avec Andrea me manque beaucoup parce qu'on va tout le temps faire du motocross, d'autant que, malheureusement, je ne roule pas du tout en ce moment ! Andrea et moi, on se parle pratiquement chaque jour et on s'envoie beaucoup de SMS. Notre entraînement nous manque beaucoup", admet-il.

Le pilote Ducati est toutefois bien conscient, comme l'ensemble des acteurs du MotoGP, que la suspension actuelle du championnat et de tout entraînement intensif n'est que le calme avant la tempête. "La fin de l'année sera, je pense, une surprise pour tout le monde parce qu'on n'est pas habitués à faire cela", pressent-il. "Le calendrier sera extrêmement compact, surtout les derniers mois, alors on aura besoin d'une bonne préparation mentale et physique. Il faut que l'on se repose maintenant parce qu'on aura ensuite un agenda chargé pendant toute l'année. Mais, franchement, pour le moment… j'ai très hâte de me lancer dans cet agenda chargé !"

 

partages
commentaires
Pol Espargaró : "Ma priorité est de rester chez KTM"

Article précédent

Pol Espargaró : "Ma priorité est de rester chez KTM"

Article suivant

Biaggi craint que sa condamnation mette Iannone à terre

Biaggi craint que sa condamnation mette Iannone à terre
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021