Un test privé pour préparer Misano et régler les problèmes

partages
commentaires
Un test privé pour préparer Misano et régler les problèmes
Par : Léna Buffa
Co-auteur: Oriol Puigdemont
20 août 2018 à 07:35

Jorge Lorenzo semble avoir signé le meilleur temps d'un test privé organisé sur le circuit Marco Simoncelli de Misano. Un rendez-vous important notamment pour Yamaha et Aprilia.

Donnez un week-end de libre à des équipes MotoGP au début de la seconde moitié du championnat et elles en profiteront pour organiser un test et ainsi poursuivre leur travail de développement et de mise au point des machines.

Yamaha avait réservé la piste de Misano pour une journée de roulage, à laquelle ont également participé Ducati, Aprilia ainsi que les teams LCR et Marc VDS. Dans le cas de Yamaha et Ducati, deux constructeurs qui ne bénéficient pas des concessions réglementaires en la matière au contraire d'Aprilia, les titulaires disposent désormais d'une journée de test privé possible avant la fin du championnat. Pour la marque d'Iwata, le rendez-vous est déjà fixé sur le MotorLand Aragón dans quelques jours.

Lire aussi :

S'il est bien difficile de disposer d'un classement et de chronos avérés dans le cas d'un tel test, plusieurs sources s'accordent à dire que Jorge Lorenzo s'est montré le plus rapide de cette journée. Ducati annonce pour le pilote majorquin un meilleur temps de 1'31"9 et 72 tours au compteur. Auteur de 90 tours, et ce sans lancer de véritable time attack, Andrea Dovizioso aurait concédé six dixièmes à son coéquipier. Viennent ensuite les Yamaha de Valentino Rossi (86 tours) et Maverick Viñales (95 tours), puis la Honda de Cal Crutchlow et les Aprilia d'Aleix Espargaró (auteur de 100 tours) et Scott Redding.

 

Dans le cas de Ducati, il s'agissait avant tout de préparer le Grand Prix de Saint-Marin, qui sera disputé sur la piste de Misano du 7 au 9 septembre. "Une météo et des conditions de piste parfaites ont permis aux deux pilotes officiels Ducati de mener à bien le programme de test qu'ils avaient prévu avec leurs ingénieurs respectifs", souligne Ducati.

Yamaha n'a pas transmis d'informations au sujet de ce test, mais celui-ci faisait partie des rendez-vous marqués d'une croix sur le calendrier d'Iwata, afin de tenter de résoudre les problèmes d'électronique et de moteur désormais clairement assumés, l'une des rares occasions de mettre à profit les pilotes titulaires et de leur fournir des nouveautés à tester, compte tenu de la limite de cinq jours imposée par le règlement.

 

Aprilia prévoyait pour sa part de proposer un nouveau moteur à ses pilotes. Désormais assagi après son coup de colère de l'Autriche, Scott Redding s'est montré très enthousiaste. "Franchement, de très bons progrès réalisés ici, au test de Misano", a-t-il commenté sur les réseaux sociaux. "Aprilila m'a fourni de bonnes pièces à tester, que j'espère avoir sur mon Grand Prix à domicile ! Je souriais aujourd'hui sur la moto et la tendance s'est inversée par rapport au GP d'Autriche."

Ce test se poursuit durant deux jours avec Michele Pirro, pilote d'essais Ducati qui disputera le Grand Prix en tant que wild-card et fera ainsi son retour sur la grille MotoGP pour la première fois depuis son violent accident du Mugello. Dimanche, le pilote italien a signé un temps de 1'33"5 et bouclé un total de 74 tours.

Prochain rendez-vous désormais : Silverstone, où le paddock s'installera en fin de semaine pour le 12e Grand Prix de la saison.

Prochain article MotoGP
Rossi s'attend au retour de Viñales quand la Yamaha progressera

Article précédent

Rossi s'attend au retour de Viñales quand la Yamaha progressera

Article suivant

Zarco-Espargaró : KTM veut voir des progrès chez ses pilotes 2019

Zarco-Espargaró : KTM veut voir des progrès chez ses pilotes 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Misano
Équipes Yamaha Factory Racing , Ducati Team Boutique , Gresini Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais