MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
74 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
102 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
117 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
124 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
137 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
151 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
166 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
173 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
180 jours

Viñales ne craint pas une fin de saison tardive

partages
commentaires
Viñales ne craint pas une fin de saison tardive
Par :
18 mars 2020 à 09:00

"En stand-by" mais toujours concentré, le pilote Yamaha ne veut pas se laisser abattre et préfère voir le report du début de la saison comme une opportunité à saisir.

Maverick Viñales tente de faire contre mauvaise fortune bon cœur et de voir la crise sanitaire actuelle et ses conséquences sur le calendrier sportif comme une opportunité à saisir. Bien qu'ayant dû renoncer à un Grand Prix du Qatar dont il aurait été favori, le pilote espagnol affiche sa mobilisation, déterminé à maintenir un programme d'entraînement aussi complet que possible.

"Je vis cette situation avec beaucoup de calme. Je le prends de manière très positive", assurait-il il y a quelques jours auprès du site officiel du MotoGP. "C'est comme ça, on ne peut rien y changer, c'est pour tout le monde pareil, alors c'est comme si j'avais plus de jours pour m'améliorer, ce qui est important parce que pendant la saison il est difficile de rester concentré sur soi-même. J'ai maintenant un peu plus de temps pour être plus préparé en vue de cette année. C'est une opportunité pour progresser."

Avec les premiers reports annoncés par les instances dirigeantes, le début de la saison MotoGP a été repoussé de deux mois, désormais fixé au Grand Prix d'Espagne début mai. Alors que la préparation prévue prenait fin et que les pilotes étaient prêts à se lancer dans la première compétition, il a donc fallu revoir les plans et s'assurer de maintenir une condition physique déjà bien affûtée, en dépit de ce manque de roulage inattendu au guidon de la MotoGP.

"Pour le moment, on est un peu en stand-by, mais je m'entraîne très dur et je maintiens cette intensité qu'il faudra ensuite emmener sur le début de saison. Mon objectif est donc d'arriver à la première course du championnat en étant à mon meilleur niveau", assure le pilote espagnol, qui a notamment tenté de maintenir des activités à moto à son programme avant que l'Espagne n'adopte à son tour, après l'Italie, des mesures drastiques de confinement sur l'ensemble de son territoire le week-end dernier.

Les séances en motocross, en Supermoto, et même sur piste − avec, bien sûr, une moto de plus petite cylindrée que sa M1 − sont donc désormais proscrites, et ce alors même que Viñales a subi jeudi une chute qui lui a valu une nuit à l'hôpital. Contraint à un repos forcé de deux semaines, il a vite rassuré ses fans quant à sa capacité à se remettre de cet accident, et ne peut désormais plus qu'attendre, comme chacun, que le monde voie le bout de cette crise afin de pouvoir se concentrer sur la reprise de la compétition.

Lire aussi :

En ce sens, le décalage de la saison tel qu'il est envisagé, avec un championnat s'étalant plus tard dans l'année, n'inquiète en aucun cas le pilote Yamaha. "On ira sur toutes les pistes pendant l'année, alors peu importe où l'on commence", souligne-t-il. "Ce que l'on manque maintenant, on le rattrapera à la fin de l'année, mais normalement je suis en très bonne forme à la fin de l'année alors pour moi c'est bien. Normalement je suis plus fort l'hiver, c'est donc une bonne chose pour moi si on termine plus tard."

"Je pense qu'il est important pour nous de commencer dès que possible", ajoute Maverick Viñales. "Le championnat est très long, il faut le disputer d'une bonne manière, calmement. Il faut que l'on obtienne le meilleur résultat possible à chaque course et que l'on extraie le maximum de la moto et de nous-mêmes."

Voir aussi :

Article suivant
Ciabatti : "Impossible" que le MotoGP commence "avant juin ou juillet"

Article précédent

Ciabatti : "Impossible" que le MotoGP commence "avant juin ou juillet"

Article suivant

Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"

Lorenzo : "Tout peut arriver, mais mon choix est définitif à 98%"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa