Yamaha s'excuse auprès de ses pilotes après des qualifs difficiles

Le responsable du programme MotoGP de Yamaha, Kouji Tsuya, a fait son mea culpa auprès de Valentino Rossi et Maverick Viñales après un samedi après-midi délicat en Autriche.

Yamaha s'excuse auprès de ses pilotes après des qualifs difficiles
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, après la panne de sa moto
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, après la panne de sa moto
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, en sens inverse dans la voie des stands après un problème mécanique
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Viñales 11e à plus d'une seconde, Rossi dans l'incapacité de franchir la Q1 et qui prendra le départ depuis la 14e place sur la grille, soit sa pire qualification depuis le Grand Prix d'Australie 2016 : les pilotes Yamaha officiels ont connu un samedi après-midi à oublier en Autriche.

La configuration atypique du Red Bull Ring a, comme en 2017, mis en avant les déficiences de la M1 dans les phases d'accélération, un problème récurrent pour la marque aux trois diapasons depuis maintenant plus d'un an.

Il n'en fallait pas plus pour que le responsable du programme MotoGP de Yamaha, Kouji Tsuya, ne batte sa coulpe face aux défauts de la machine japonaise. "Nous devons nous excuser auprès des pilotes car [nous avons] moins de performance, de performance tout de suite à l'accélération", a ainsi déclaré le Nippon. 

Lire aussi :

"Aujourd'hui, ce fut une journée très difficile pour nous. Nous savons que c'est une piste compliquée pour nous, car nous ne sommes pas parvenus à assurer une bonne transmission de puissance pour les pilotes. C'est pour cela qu'il s'agit probablement de l'une des pires qualifications pour nous."

Des problèmes techniques pour Viñales et Rossi

Tsuya a ajouté que Viñales, qui a passé la majeure partie des EL4 dans la partie basse du classement avant de finir en 11e position, avait également été victime d'un problème de capteur. "Maverick a connu aussi un problème de capteur vendredi et aujourd'hui, ce qui signifie un problème technique sur la moto", a-t-il ainsi ajouté. 

"Nous avons rencontré [ce problème] en EL1 puis de nouveau en EL4, et donc nous avons détruit la concentration de Maverick. Donc voyons à présent comment nous pouvons résoudre le problème pour demain, mais je veux simplement présenter mes excuses aux pilotes, qui n'ont pas eu la possibilité de mieux se concentrer pour obtenir de meilleurs résultats."

Yamaha va disposer de deux tests dans un futur proche à Misano ainsi qu'en Aragón, le premier cité avant Silverstone et le second après la manche britannique. "Maintenant, nous travaillons plus dur que jamais pour trouver une solution, pour demain mais aussi pour après cette course", reprend Tsuya. "Nous avons un test à Misano avant Silverstone, ainsi qu'un autre après Silverstone en Aragón dans l'idée de trouver la solution à ces difficultés." 

Rossi incrédule

Interrogé pour savoir si les excuses de Yamaha sont un signe que le constructeur prend à présent plus au sérieux les problèmes de sa moto, Rossi a déclaré : "J'espère, car cela fait longtemps que je discute avec eux du même problème et après un an nous avons toujours ce même problème. J'espère qu'ils font le maximum pour régler cela. Je ne peux pas répondre à cette question pour l'instant. Il nous faut regarder les temps, dans les prochains mois, pour voir si nous sommes capables de progresser."

L'Italien a ajouté, alors qu'il s'attendait à piétiner sur le Red Bull Ring, qu'il avait a encore plus souffert que ce qu'il imaginait, qualifiant sa 14e place sur la grille de "critique"

Lire aussi :

"Je sais que sur cette piste nous devons souffrir cette année car c'est peut-être la pire piste du calendrier. Mais je m'attendais et j'espérais un peu moins souffrir que cela", a-t-il déploré. "J'ai aussi été malchanceux, car la seule séance ayant permis d'accéder de suite à la Q2, il s'agissait des EL1, et malheureusement j'ai eu un problème technique sur la moto après trois tours. Je n'ai pas été en mesure d'arriver en Q2, et malheureusement je vais devoir partir depuis la cinquième ligne demain. C'est très difficile et critique, en particulier parce que les trois ou quatre premiers [points de] freinage sont délicats pour tout le monde, et quand vous êtes dans le peloton, il faut conserver du potentiel."

Propos recueillis par Oriol Puigdemont

partages
commentaires
En 14e place, Rossi s'attendait à moins souffrir

Article précédent

En 14e place, Rossi s'attendait à moins souffrir

Article suivant

KTM retrouve De Puniet comme pilote d'essais

KTM retrouve De Puniet comme pilote d'essais
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021