De Vries décroche un test en LMP1 avec Toyota

Les organisateurs du FIA WEC ont annoncé les quatre rookies officiellement sélectionnés pour participer à des essais organisés à la mi-décembre sur le circuit de Sakhir.

De Vries décroche un test en LMP1 avec Toyota

De retour cette saison, le test réservé aux pilotes sans expérience majeure en Championnat du monde d'Endurance aura lieu au lendemain des 8 Heures de Bahreïn. Les pilotes sélectionnés par le promoteur et organisateur du championnat ont l'assurance de boucler un minimum de 30 tours au volant de l'une des voitures titrées à l'issue de la Super Saison 2018-2019, au sein des quatre catégories de la discipline. Au total, cinq heures de roulage seront disponibles pour toutes les autres équipes du plateau souhaitant éventuellement mettre à l'épreuve d'autres rookies. 

Lire aussi :

Tout juste sacré Champion de Formule 2, également impliqué en Formule E avec Mercedes, Nyck de Vries aura le privilège de rouler au volant de la Toyota TS050 Hybrid LMP1, alors qu'il évolue aussi cette année en LMP2 avec le Racing Team Nederland. La sélection annoncée ce vendredi fait la part belle aux jeunes talents néerlandais puisque Mikkel Jensen a été choisi pour rouler avec Alpine, et Job van Uitert avec Porsche. Au milieu du clan batave, un jeune Français de 24 ans fera de la résistance, en l'occurence Vincent Abril, qui pourra s'essayer au volant de la Porsche 911 RSR du Team Project 1, pensionnaire de la catégorie LMGTE Am. 

"L’ACO, par l’intermédiaire du Championnat du monde d’Endurance et de nos séries continentales en Europe et en Asie, est riche d’une grande histoire pour le soutien et la promotion des jeunes talents, et nous adressons nos félicitations à Nyck, Mikkel, Job et Vincent pour leur sélection à ce Rookie Test", annonce Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest. "C’est une fantastique opportunité pour ces jeunes pilotes en devenir de faire la démonstration de leur savoir-faire, de leur détermination et de leur professionnalisme auprès d’équipes représentant Toyota, Porsche et Alpine, quelques-uns des plus grands constructeurs mondiaux. Nous sommes heureux de pouvoir ouvrir nos portes à ces quatre pilotes et maintenant, il leur faut les franchir de la meilleure manière possible !"

Directeur général du FIA WEC, Gérard Neveu tient à rappeler que l'instauration de ce Rookie Test a permis à certains talents de rejoindre un échelon supérieur dans un passé récent. "Le parfait exemple en est Thomas Laurent, aujourd’hui pilote de réserve Toyota Gazoo Racing après son premier test en LMP1 à Bahreïn en décembre 2017", rappelle-t-il. "L’Endurance offre une longue carrière couronnée de succès aux pilotes qui choisissent cette discipline, comme l’a démontré la présence de très nombreux grands noms en WEC."

Nyck De Vries, ART Grand Prix célèbre le titre sur le podium

partages
commentaires
EL2 - Toyota accélère le rythme, Rebellion s'accroche

Article précédent

EL2 - Toyota accélère le rythme, Rebellion s'accroche

Article suivant

EL3 - Hartley maintient Toyota au top

EL3 - Hartley maintient Toyota au top
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021