Duval tentera de rouler en WEC et en DTM le même week-end

Ancien vainqueur des 24 Heures du Mans, Loïc Duval a reçu l'autorisation d'Audi pour courir le même week-end en FIA WEC et en DTM, début mai.

Le Français étudie désormais comment il peut assurer sa participation à la première manche du WEC 2018-2019 à Spa avec TDS Racing en LMP2, le 5 mai, alors que l'épreuve tombe le même week-end que la manche d'ouverture du DTM à Hockenheim.

Loïc Duval, qui roule sous les couleurs de Phoenix en DTM, a indiqué à Motorsport.com : "Le DTM est bien sûr ma priorité, mais j'ai la permission de faire Spa, donc nous étudions désormais comment le faire. Je ne ferai que Spa s'il n'y a pas de compromis de part et d'autre."

Le pilote français, qui évolue aux côtés de Matthieu Vaxiviere et François Perrodo au volant de l'ORECA 07 de TDS, participerait aux essais libres à Spa le jeudi. Ensuite, il se rendrait à Hockenheim pour prendre part à la première course de DTM le samedi, avant de revenir à Spa.

La première course de DTM se termine à 13h30, et il pourrait donc piloter l'ORECA pendant la seconde moitié de l'épreuve en WEC, qui dure tout le samedi après-midi.

À la tête de TDS, Xavier Combet explique que tout dépendra de la météo, et qu'une décision finale sera prise la semaine avant la course.

"Ce sera une loterie car il y aura probablement un hélicopète impliqué dans l'histoire", précise-t-il. "Nous pourrions avoir besoin d'un plan B, mais pour le moment nous n'en avons pas."

Duval manquera également la manche de Fuji en WEC, puisqu'elle a été déplacée sur le même week-end d'octobre que la finale du DTM à Hockenheim afin de permettre à Fernando Alonso d'y participer avec Toyota.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC , DTM
Pilotes Loïc Duval
Équipes TDS Racing
Type d'article Actualités
Tags endurance, lmp2