Thomas Laurent au cœur d'un imbroglio contractuel

David Cheng, propriétaire du Jackie Chan DC Racing, pensait avoir assuré la présence de Thomas Laurent dans son équipe pour la saison 2018-2019 du FIA WEC, jusqu'à son départ "surprise" pour rejoindre Rebellion.

Thomas Laurent au cœur d'un imbroglio contractuel
Podium LMP2 : les troisièmes, Ho-Pin Tung, Thomas Laurent, Oliver Jarvis, DC Racing
#38 Jackie Chan DC Racing ORECA 07-Gibson: Ho-Pin Tung, Thomas Laurent, Oliver Jarvis
#38 Jackie Chan DC Racing ORECA 07-Gibson: Ho-Pin Tung, Thomas Laurent, Oliver Jarvis
Thomas Laurent, Toyota Gazoo Racing
Thomas Laurent, Toyota Gazoo Racing
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Thomas Laurent, Mike Conway
#7 Toyota Gazoo Racing Toyota TS050-Hybrid: Thomas Laurent, Mike Conway

Le jeune pilote français Thomas Laurent a été l'une des révélations de la saison en WEC, durant laquelle il a évolué aux côtés d'Oliver Jarvis et Ho-Pin Tung au sein du Jackie Chan DC Racing. Le trio a mené le championnat LMP2 pendant l'essentiel de la saison, remportant la catégorie aux 24 Heures du Mans, mais a finalement perdu le titre face à Rebellion lors de la finale de Bahreïn.

Après avoir participé aux Rookie Tests avec Toyota, Thomas Laurent a été annoncé parmi le line-up de Rebellion la semaine dernière, à l'occasion du retour en LMP1 de l'équipe suisse. Mais David Cheng a fait savoir qu'un accord de principe avait déjà été conclu pour que le pilote de 19 ans reste avec le Jackie Chan DC Racing pour la saison 2018-2019 du WEC, ainsi que pour les 24 Heures de Daytona en janvier prochain. Il étudie désormais les recours possibles.

"Je savais que de nombreuses personnes avaient manifesté leur intérêt pour Thomas, mais le mois dernier nous avions une lettre d'intention pour déjà renouveler son contrat en vue de notre line-up pour la Super Saison du WEC", explique David Cheng. "J'ai vu Thomas lors de notre fête de Noël et de fin d'année, et il m'a dit que rien n'était signé avec Rebellion. L'annonce est donc arrivée par surprise."

"Nous avons fait progresser Thomas depuis le début de sa carrière, mais nous ne le bloquerions pas pour aller explorer d'autres opportunités. Au bout du compte, le choix sera le sien, selon là où il veut aller. C'est dommage que la situation ait évolué ainsi, mais nous avons discuté collectivement des pistes potentielles pour lancer une action, tandis que nous attendons les décisions finales et les contrats signés."

En milieu de semaine dernière, Rebellion a officialisé son retour en LMP1 avec deux prototypes qui, outre Thomas Laurent, seront confiés à Mathias Beche, Neel Jani, André Lotterer, Gustavo Menezes et Bruno Senna.

Avec Jamie Klein et Frankie Mao

partages
commentaires
Martin complète le line-up d'Aston Martin pour 2018-19
Article précédent

Martin complète le line-up d'Aston Martin pour 2018-19

Article suivant

Le Racing Team Nederland s'engage en WEC

Le Racing Team Nederland s'engage en WEC
Charger les commentaires
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse Prime

Porsche vs Ferrari, histoire d'une controverse

Le duel entre Ferrari et Porsche pour le titre mondial en GTE Pro a pris une tournure délicate à Bahreïn, où un accrochage entre Alessandro Pier Guidi et Michael Christensen a marqué les derniers instants de course. Ferrari n'est que provisoirement titré, car Porsche a fait appel.

WEC
9 nov. 2021
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021