Réactions
WRC Rallye de Suède

Breen à la faute après avoir été distrait par du lave-glace

Craig Breen a révélé que des troubles de la vision causés par le gel du lave-glace sur son pare-brise ont contribué à sa sortie de route dès la deuxième spéciale du Rallye de Suède.

Craig Breen, Paul Nagle, M-Sport Ford World Rally Team Ford Puma Rally1

Les espoirs du pilote M-Sport de marquer des points lors de la deuxième manche du Championnat du monde des Rallyes ont été rapidement anéantis par une sortie de route à grande vitesse lors de la deuxième spéciale disputée ce vendredi.

Déjà fautif lors du shakedown, Craig Breen a récidivé au début de premier passage dans le secteur chronométré de Kamsjön. Après avoir heurté un mur de neige avec l'arrière de sa voiture, la Ford Puma #42 est partie en tête-à-queue, ce qui lui a coûté près de 30 secondes pour rejoindre la route.

La journée de l'Irlandais s'est terminée prématurément quelques kilomètres plus loin lorsqu'il est, cette fois, définitivement sorti de la route en plantant sa Puma dans la neige après avoir traversé le talus. Les officiels ont même brièvement mis un drapeau rouge sur la spéciale pour gérer l'incident.

À son retour au parc d'assistance d'Umeå, Breen a admis que l'accident était un "désastre" et qu'il avait été distrait par un problème avec son lave-glace.

"C'était vraiment un désastre", a expliqué Breen. "Dans la deuxième spéciale, près du départ, j'ai touché un mur de neige avec l'arrière et nous sommes restés coincés. J'ai réussi à m'en sortir, mais ensuite, à chaque fois que je freinais, le lave-glace projetait de l'eau sur le pare-brise, au point de le geler."

"Plus tard, dans une section rapide de la spéciale, sur quelques bosses, j'ai été surpris de ne pas avoir une très bonne visibilité, j'ai été déconcentré par ça et nous nous sommes plantés sérieusement dans un mur de neige, un vrai désastre."

Heureusement, la voiture n'a subi que des dommages cosmétiques, ce qui signifie que l'Irlandais pourra reprendre le rallye ce samedi dans l'espoir de glaner quelques points bonus dans la Power Stage disputée en clôture du rallye dimanche.

"C'est le seul moyen pour moi de marquer des points ce week-end, nous allons nous concentrer là-dessus pour le reste du week-end", a-t-il ajouté.

Breen n'a pas été le seul pilote M-Sport à rencontrer des difficultés aujourd'hui, puisque Gus Greensmith a dû faire face à des problèmes de boîte de vitesses et d'hybride, avant de heurter un mur de neige dans la cinquième spéciale, ce qui l'a repoussé au huitième et dernier rang parmi les pilotes de pointe.

Lire aussi:

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent ES7 - Neuville récupère la tête à l'issue de la première journée
Article suivant Hyundai frustré par les problèmes d'hybride de Tänak

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France