Sébastien Loeb ne tire "que du positif" de sa saison 2022 mitigée

Titré en Extreme E, triomphant en WRC, Sébastien Loeb a toutefois vu la victoire lui échapper au Dakar, ainsi que le titre mondial en Rallye-Raid. Le tricolore revient sur une saison 2022 très riche.

Cristina Gutierrez, Sebastien Loeb, Team X44, en conférence de presse

Sébastien Loeb a été plus versatile que jamais en cette année 2022. Le nonuple Champion du monde des Rallyes a été aperçu principalement en Extreme E, championnat qu'il a remporté avec sa équipière Cristina Gutiérrez, et en Championnat du monde de Rallye-Raid, qu'il a conclu à la deuxième place aux côtés de son copilote Fabian Lurquin. Dans cette compétition, la victoire au Dakar lui avait également échappé de peu au volant du BRX Hunter T1+ face à la Toyota de Nasser Al-Attiyah et Mathieu Baumel.

"Il a manqué un petit quelque chose", admet Loeb dans une vidéo publiée par le compte Twitter du Dakar. "Assez tôt dans le rallye, on a eu un petit problème technique qui fait qu'on a pris du retard, puis on a cravaché derrière. Nasser a fait avec Mathieu une super course. Ils ont beaucoup d'expérience, ils avaient un petit gap qui leur permettait de faire les choses proprement. C'est ce qu'ils ont fait, ils n'ont fait aucune erreur jusqu'à la fin de la course. On a cravaché tout du long et on a fini deuxièmes. C'est pas mal, c'est un beau résultat, deuxième au Dakar. On ne peut pas être déçus, mais c'est vrai que ça s'annonçait être une belle bagarre, on a essayé de tenir le rythme jusqu'au bout mais ça n'a pas suffi."

Loeb a également été aperçu en DTM et en WRC, où le quasi-quinquagénaire a parfois pris l'ascendant sur les jeunes loups en décrochant notamment la victoire au Rallye Monte-Carlo, aux côtés de sa copilote Isabelle Galmiche.

Ainsi, au moment de faire le bilan de sa saison, Loeb écrit sur son site officiel : "S'il y a eu des hauts et des bas, j'arrive néanmoins à n'en tirer que du positif : nous étions à chaque fois dans le match et même mieux, en tête. Que ce soit en Grèce en WRC où avant de connaître un souci mécanique, nous étions leaders du rallye avec Isa − un de plus après le Monte-Carlo et le Portugal −, mais aussi au Rallye du Maroc, avec BRX et Fabian, où nous étions là aussi en tête du rallye avant de connaître des soucis."

"La déception fut grande dans le désert marocain, car si sur le WRC nous n'avions pas grand-chose à jouer si ce n'est la victoire, au Maroc, nous avions un titre de 'Champions du monde' à aller chercher et il s'est envolé là-bas … En Andalousie, nous avons tout donné pour y croire jusqu'au bout mais la victoire n'y a rien fait, nous avons dû nous contenter de la deuxième place au championnat."

"En Extreme E cette fois-ci, ce fut plus chaotique mais paradoxalement la chance nous a souri avec Cristina. Une victoire au Chili puis le titre en Uruguay après des retournements de situation assez fous !"

Le programme de Loeb pour 2023 reste indéfini à une exception près : il va participer au Dakar dans deux semaines, avec l'espoir d'enfin s'y imposer après 16 victoires d'étape et trois arrivées sur le podium final en six participations. "Maintenant pour terminer en beauté 2022 et commencer 2023 de la même manière, il reste encore un défi, et non des moindres, sur ma route : le Dakar ! Nous y allons, avec toute l'équipe BRX/Prodrive et Fabian, avec de grandes ambitions. Cela ne veut pas dire que nous l'aborderons sans humilité ni même sans prendre en considération la très forte concurrence que l'on va croiser mais j'aimerais vraiment ajouter un jour cette ligne à mon palmarès."

Loeb conclut avec humour : "Et pour ce qui est de 'l'après Dakar', si vous avez plus d'infos que moi, je suis preneur !" De nouvelles apparitions en WRC sont effectivement incertaines, faute de budget, même si le nom du Français reste cité dans les spéculations qui entourent l'équipe M-Sport alors que la fin des inscriptions pour le Rallye Monte-Carlo est imminente.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Oliver Solberg trouve refuge en WRC2 avec une Skoda
Article suivant Loubet disputera l'intégralité de la saison 2023 chez M-Sport

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France