WRC
22 janv.
-
26 janv.
Événement terminé
13 févr.
-
16 févr.
Prochain événement dans
15 jours
C
Rallye du Mexique
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
Rallye du Chili
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
C
Rallye d'Argentine
23 avr.
-
26 avr.
Prochain événement dans
85 jours
C
Rallye du Portugal
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
C
Rally d'Italie
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
Rallye de Finlande
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
190 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
260 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
Rallye du Japon
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
295 jours

Tänak l'emporte au Pays de Galles, Solberg gagne sa dernière

partages
commentaires
Par :
6 oct. 2019 à 12:51

Ott Tänak et son copilote Martin Järveoja ont remporté le Rallye de Grande-Bretagne 2019 pour le compte de Toyota. Petter Solberg a couronné sa longue carrière en Championnat du monde des Rallyes par une victoire en WRC2.

Après une première spéciale manquée en raison d'un calage, Ott Tänak a passé la journée de vendredi à remonter dans la hiérarchie, à grands coups de temps scratchs, pour finalement s'offrir la tête à la nuit tombée, face à Kris Meeke, son équipier chez Toyota. Samedi, l'Estonien a accentué son avance sur ses rivaux pour le titre mondial avant de finir le travail ce dimanche matin, en remportant en prime les cinq points de la Power Stage, menée tambour battant et en prenant des risques en dépit des enjeux. Un carton plein de 30 points et une impression très forte laissée tout au long d'une épreuve disputée dans des conditions difficiles et avec des écarts relativement faibles.

Ce succès qui n'a jamais vraiment souffert de la moindre contestation permet au Finlandais de consolider son leadership au classement général du WRC, à deux épreuves de la fin de saison. En sus d'une belle seconde position (à 10,9 secondes), grâce à un bel effort produit ce samedi après-midi, Thierry Neuville n'a retiré qu'un point supplémentaire de la Power Stage quand Sébastien Ogier (troisième du classement, à 23,8 secondes) s'est démené pour prendre le second temps de cette ES22 et les quatre unités qui vont avec.

Lire aussi :

Le pilote Citroën n'aura pas vraiment été à la fête lors de l'épreuve galloise : non pas que les problèmes se sont accumulés, mais surtout parce que le rythme affiché était tout simplement insuffisant en dépit d'un niveau d'attaque conséquent. Il demeure malgré tout le mieux placé pour contester le sacre de Tänak puisqu'il est à 28 unités au sortir de cette manche, contre 41 pour Neuville, avec un maximum de 60 points à prendre sur les deux rallyes restants.

Derrière le trio des leaders, Meeke s'offre une quatrième position solide (+35,6 secondes), après avoir mené tout au long des neuf premières spéciales. S'il regrettait de n'avoir pas accroché le podium à domicile, il aura au moins contribué à ce que Toyota inscrive de gros points et revienne tout près de Hyundai au classement des constructeurs. Cinquième, Elfyn Evans (+48,6 secondes) pourra regretter d'avoir abîmé sa Ford Fiesta lors de l'ES3 vendredi puisque, en dépit d'un excellent rythme (il a remporté sept spéciales, soit le même nombre que Tänak), il aura traîné ces 40 secondes de débours jusqu'au bout de l'épreuve. Au moins aura-t-il réussi à reprendre et dépasser Andreas Mikkelsen, qui complète le top 6.

En dehors du WRC, Kalle Rovanperä (Skoda) s'est imposé facilement en WRC2 Pro, avec quasiment cinq minutes d'avance sur son équipier Jan Kopecký. Surtout, 20 ans après ses débuts en Mondial et 16 ans après son titre 2003 glané en Grande-Bretagne, Petter Solberg s'est offert une sortie par la grande porte. Engagé en WRC2, le Norvégien a tout bonnement remporté dans cette catégorie l'épreuve au volant d'une Volkswagen Polo GTI R5. Pour cela, il a devancé Pierre-Louis Loubet, sur Skoda, de 18,8 secondes ; le Français, qui comptait plus de 30 secondes d'avance sur le néo-retraité, a perdu quasiment tout cet avantage en raison d'une crevaison dans l'ES11. Solberg termine aussi l'épreuve à la 10e place toute catégorie confondues.

United Kingdom Rallye de Grande-Bretagne - Classement final provisoire

P. Pilote/Copilote Voiture Temps total Écart Intervalle
1 Estonia Ott Tänak
Estonia Martin Järveoja
Toyota Yaris WRC 3:00'58.0    
2 Belgium Thierry Neuville
Belgium Nicolas Gilsoul
Hyundai i20 Coupe WRC 3:01'08.9 10.9 10.9
3 France Sébastien Ogier
France Julien Ingrassia
Citroën C3 WRC 3:01'21.8 23.8 12.9
4 United Kingdom Kris Meeke
United Kingdom Sebastian Marshall
Toyota Yaris WRC 3:01'33.6 35.6 11.8
5 United Kingdom Elfyn Evans
United Kingdom Scott Martin
Ford Fiesta WRC 3:01'46.6 48.6 13.0
6 Norway Andreas Mikkelsen
Norway Anders Jæger
Hyundai i20 Coupe WRC 3:01'56.2 58.2 9.6
7 Sweden Pontus Tidemand
Norway Ola Fløene
Ford Fiesta WRC 3:06'21.8 5'23.8 4'25.6
8 Ireland Craig Breen
Ireland Paul Nagle
Hyundai i20 Coupe WRC 3:10'23.0 9'25.0 4'01.2
9 Finland Kalle Rovanperä
Finland Jonne Halttunen
Škoda Fabia R5 Evo 3:11'49.1 10'51.1 1'26.1
10 Norway Petter Solberg
Phil Mills
Volkswagen Polo GTI R5 3:12'34.1 11'36.1 45.0
Article suivant
Tänak et Neuville se neutralisent, Ogier distancé et ES20 annulée

Article précédent

Tänak et Neuville se neutralisent, Ogier distancé et ES20 annulée

Article suivant

Sordo reste chez Hyundai pour 2020

Sordo reste chez Hyundai pour 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Grande-Bretagne
Catégorie Jour 4
Auteur Fabien Gaillard