Formule 1
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Les administrateurs de Force India travaillent "dans l'urgence"

partages
commentaires
Les administrateurs de Force India travaillent "dans l'urgence"
Par :
28 juil. 2018 à 08:30

Les administrateurs de l'écurie Force India déclarent travailler "dans l'urgence" pour assurer l'avenir de l'équipe et la meilleure issue possible pour ses créditeurs.

L'écurie a été placée sous administration judiciaire ce vendredi soir, mais peut poursuivre ses opérations à la normale en attendant de trouver un acquéreur.

Lire aussi:

Les administrateurs, Geoff Rowley et James Baker d'Advisory LLP, connaissent déjà la Formule 1, Rowley ayant précédemment été impliqué dans les dossiers Marussia et Manor.

"Nous allons communiquer avec les actionnaires clés dans l'urgence pour assurer la meilleure issue possible pour les créanciers", déclare Rowley. "En attendant, l'équipe va continuer d'opérer à la normale et courra notamment en Hongrie ce week-end. L'objectif est que tout continue comme d'habitude tant que nous évaluons les options pour assurer l'avenir de l'équipe."

Le directeur d'équipe et actionnaire principal, le Dr Vijay Mallya, a écrit aux employés de Force India pour donner son avis sur les dernières nouvelles.

Dans cette lettre, consultée par Motorsport.com, Mallya confirme que la demande de placement sous administration de l'équipe émanait de Sergio Pérez, et s'est montré surpris que cette action soit soutenue par BWT, qui affirme que son sponsoring de l'équipe est fait sous forme de prêts, ce que Mallya réfute.

Il souligne également que le plus grand créancier est la holding Orange India Holdings SARL, avec plus de 159 M£ (178,5 M€) d'impayés, et que le plus grand des petits créanciers, qui serait Mercedes, a une dette inférieure à 10 M£.

Mallya confirme que la holding travaillera avec les administrateurs pour faire sortir l'écurie de l'administration judiciaire ou la vendre au meilleur prix possible, et que les administrateurs doivent forcément travailler avec le holding, puisque ce dernier est le plus grand créancier. Il souligne également que tout comme le directeur d'équipe adjoint Bob Fernley, il conserve son poste.

Article suivant
"McLaren devra attendre longtemps" pour avoir James Key

Article précédent

"McLaren devra attendre longtemps" pour avoir James Key

Article suivant

Renault écope d'une amende avec sursis pour un problème de pneus

Renault écope d'une amende avec sursis pour un problème de pneus
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Force India
Auteur Adam Cooper