Réactions
Formule 1 GP de Hongrie

Alonso déçu derrière Ocon : "J'ai été plus rapide tout le week-end"

Fernando Alonso n'a pas caché sa frustration malgré une sixième place positive lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie.

Fernando Alonso, Alpine A522

Alpine a parfaitement tiré son épingle du jeu lors du Grand Prix de Hongrie : Esteban Ocon et Fernando Alonso seront cinquième et sixième sur la grille de départ, bien que des pépins techniques pour Lewis Hamilton et Max Verstappen aient contribué à ce résultat. Résultat qui est d'ailleurs loin de satisfaire Alonso, se voyant devancé par son coéquipier pour six centièmes de seconde.

Lire aussi :

Le double Champion du monde n'a pas manqué de souligner qu'il avait battu son coéquipier en EL2, en EL3 et lors des deux autres phases des qualifications, le devançant d'un dixième et demi en Q1 et de trois dixièmes en Q2, où il avait signé une belle troisième place.

"Malheureusement, c'est comme ça", a regretté Alonso. "J'ai sûrement été nettement plus rapide tout le week-end. Ma voiture est super performante ce week-end, mais en qualifications – en Q3 – ils ont fait du meilleur travail. Ça se joue à quelques millièmes de seconde. Avec Lando [Norris] aussi, je me suis senti plus rapide que Lando tout le week-end également. On verra demain si on arrive à gagner des places."

"Enfin, c'était un bon tour. C'était un peu délicat dans le virage 2 par exemple, les autres ont fait du meilleur travail. Et ces quelques millièmes de seconde, je pense que nous savons les localiser dans la voiture. Essayons donc de résoudre ça pour la prochaine course."

Fernando Alonso, Alpine F1 Team, est interviewé après la course

Fernando Alonso (Alpine)

Au Grand Prix de France, Alpine a pris l'avantage sur McLaren dans la lutte des deux écuries pour la quatrième place du championnat constructeurs. Sur le Hungaroring cependant, Lando Norris a pris la quatrième position des qualifications avec environ trois dixièmes d'avance sur les Alpine. "Comme je l'ai dit, je me sentais plus rapide que lui", a insisté Alonso, qui n'oubliait pas Daniel Ricciardo au neuvième rang : "Mais ils sont rapides tous les deux, Daniel aussi était assez compétitif hier sur les relais courts comme longs, alors ça va être une bataille serrée demain – mais pas seulement demain, pour le reste de la saison."

"Bref, les deux écuries partent dans le top 9. Nous devons donc obtenir le meilleur résultat possible. Il est très difficile de dépasser ici, alors il faut tenter de consolider les positions au départ puis essayer de défendre. Il y aura peut-être du trafic devant nous, nous sommes peut-être un petit peu plus rapides. Il y a des voitures très rapides derrière nous – Verstappen, Pérez, peut-être Lewis [Hamilton] s'il ne passe pas devant au départ. Ça va être une course intéressante, avec ces quelques voitures qui ne sont pas à leur place."

Par ailleurs, Alonso n'a pas caché être "surpris" que George Russell ait signé la pole position. "Content pour lui", a-t-il ajouté. "C'est inattendu, à vrai dire, car Ferrari avait l'air très compétitif et Max aussi. Mercedes était un peu en difficulté, nous pensions être devant eux. En fait, nous sommes devant Lewis [dont le DRS ne fonctionnait pas, ndlr]. Alors pour voir [Russell] en pole position, c'est forcément un super tour. Je suis impatient de le regarder."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Masi : "L'impression d'être l'homme le plus détesté du monde"
Article suivant Duels en qualifications : le point après le GP de Hongrie

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France