Réactions
Formule 1 GP du Canada

Alpine "peut se satisfaire" du GP du Canada, selon Pierre Gasly

Parti de la 15e position sur la grille de départ, Pierre Gasly a franchi la ligne d'arrivée à la neuvième place du Grand Prix du Canada, réalisant sa meilleure performance de la saison ainsi que le meilleur résultat d'Alpine en 2024.

Pierre Gasly, Alpine A524, Valtteri Bottas, Stake F1 Team Kick Sauber C44

Après sa dixième place lors de la manche précédente à Monaco, Pierre Gasly a enchaîné avec un deuxième top 10 consécutif lors du Grand Prix du Canada. Parti de la 15e place, le pilote Alpine est passé sous le drapeau à damier à la neuvième position, son meilleur résultat cette saison.

Pourtant, la course du Français n'avait pas débuté de la meilleure des manières. Après un accrochage avec Sergio Pérez, parti derrière lui, Gasly s'est quasiment retrouvé en fond de grille.

"Ça a été une course assez folle", a-t-il déclaré au micro de Canal+ à l'arrivée. "Ça a mal commencé parce que j'ai eu un contact avec Pérez dès le départ. Je me suis retrouvé à 90 degrés dans la ligne droite et quasiment dernier, donc ça avait mal débuté."

"Après, je suis remonté tranquillement, avec une belle bagarre avec Sergio. C'était chaud à quelques moments. Au final, j'arrive à le doubler, ensuite on s'arrête pour les intermédiaires au moment du Safety Car. Il faudra voir si ça n'aurait pas été mieux de rester en piste mais c'était compliqué de prévoir avec les nuages qu'il y avait autour."

Sergio Perez, Red Bull Racing RB20 entre en collision avec Pierre Gasly, Alpine A524

Sergio Perez, Red Bull Racing RB20 entre en collision avec Pierre Gasly, Alpine A524

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Après une petite averse qui s'est abattue sur le circuit Gilles-Villeneuve, le soleil a fait son apparition, permettant à la piste de sécher assez rapidement. Pierre Gasly a été le premier à tenter le pari des pneus durs à ce moment-là, Charles Leclerc l'a fait quelques minutes avant mais il est tombé sur l'averse avant d'être contraint d'abandonner.

"Je savais que c'était un risque de rentrer à ce moment-là, mais je n'avais rien à perdre. Si j'attendais, je n'allais pas forcément avoir d'avantage donc j'ai pris le risque de m'arrêter un peu tôt, un tour trop tôt. J'ai perdu pas mal de temps mais avec les pneus qui ont chauffé, on a réussi à doubler pas mal de voitures. Avec les pneus durs, j'étais vraiment bien sur la fin. On arrive à remonter et à ne pas faire d'erreurs sur une course qui était vraiment très compliquée."

Lors des derniers tours de course, Esteban Ocon a laissé passer Pierre Gasly pour la neuvième place après une consigne d'équipe. Cela a valu une réaction très critique d'Ocon envers Alpine au micro de Canal+. Une décision que le directeur de l'équipe, Bruno Famin, a justifiée par la volonté d'attaquer Ricciardo, chose qu'Ocon ne pouvait pas faire en raison de sa gestion d'énergie. Au micro de la chaîne française, Pierre Gasly a conforté le choix d'Alpine et s'est réjoui que les deux A524 aient terminé dans les points. 

"Le but était d'attaquer Ricciardo. On aurait voulu changer les positions deux tours plus tôt pour rester un peu plus proche de Ricciardo. On l'a fait trop tard mais ce n'est pas très grave. Pour l'équipe, j'avais un peu plus de chance d'attaquer Daniel avec les durs, mais bon, on marque trois points. Vu le début de la saison, on peut se satisfaire de cette course."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Alonso "très confiant" pour la suite de saison d'Aston Martin
Article suivant Pourquoi Mercedes a refusé le report de la publication du règlement 2026

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France