Réactions
Formule 1 GP du Canada

Famin calme le jeu et explique la consigne d'Alpine à Ocon

Quelques instants après la déclaration amère d'Esteban Ocon au sujet de la consigne de laisser passer Pierre Gasly en fin de GP du Canada, Bruno Famin a tenté de calmer le jeu tout en expliquant la décision de l'écurie.

Esteban Ocon, Alpine A524

"Moi j'ai fait mon job, pas l'équipe." Par ces quelques mots et une réaction très amère à la fin de l'épreuve, Esteban Ocon a quelque peu fait oublier que l'écurie français a signé son meilleur résultat comptable de la saison en plaçant ses deux A524 dans les points.

Invité à réagir aux propos de son pilote, deux semaines après sa désormais fameuse sortie à chaud selon laquelle il fallait "trancher dans le vif", Bruno Famin a joué l'apaisement. "Il a eu une petite réaction à chaud, ce qui est normal, avec l'adrénaline de la course", a-t-il déclaré au micro de Canal+. "Maintenant, ce qu'il faut, c'est positiver. C'est notre première double entrée dans les points de l'année, on partait plutôt loin sur la grille."

"L'équipe a super bien géré la course, à tous les niveaux, que ce soit la stratégie, les ingénieurs ou les mécanos, on a eu un petit problème sur la grille avec la voiture d'Esteban, ils ont réussi à le régler. Tout était bien, on a très bien géré le coup. Les pilotes ont fait un super boulot, les deux. C'est le résultat d'équipe qui compte et je suis sur que les petits écarts d'adrénaline vont se calmer très rapidement, j'ai pas de soucis là-dessus."

VIDÉO - Les Haas ont fait le bon pari au départ du GP du Canada !

"Je suis très content du boulot qu'ont fait les pilotes. Autant Esteban que Pierre. On les a mis dans des positions un peu compliqué en passant les premiers les pneus slicks avec Pierre notamment, en ne s'arrêtant pas sous la première Safety Car avec Esteban. Ils ont super bien géré, ils ont fait un super boulot, toute l'équipe à fait un super boulot et c'est ça que je retiens aujourd'hui." 

Invité à expliquer les raisons de la consigne demandant à Esteban Ocon de laisser passer Pierre Gasly dans les derniers tours de l'épreuve de Montréal, Famin a expliqué : "Il est passé devant parce qu'il y avait un petit problème de gestion de l'énergie mais ce n'est pas un problème technique. En fait, Esteban tapait beaucoup dans son énergie électrique et on a vu qu'il ralentissait un peu tout le monde. On était à la merci des Haas qui revenaient derrière."

"On ne pouvait pas attaquer [Daniel] Ricciardo alors que Pierre n'avait pas ce problème-là. L'idée était d'aller chercher la huitième place de Ricciardo. On a demandé d'échanger les positions un peu avant, il y a eu un petit délai. Mais, honnêtement, c'est pas important : ce qui compte, c'est le résultat d'équipe et le super boulot qu'ont fait les deux pilotes."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Leclerc : "C'était un enfer du début jusqu'à la fin"
Article suivant Envahissement du circuit : les organisateurs convoqués par les commissaires

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France