Andretti estime qu'il fallait conserver Räikkönen aux côtés de Vettel

Le Champion du monde 1978 de Formule 1, Mario Andretti, s'est exprimé sur la Scuderia Ferrari en évoquant notamment le cas de Charles Leclerc et le départ de Maurizio Arrivabene.

Andretti estime qu'il fallait conserver Räikkönen aux côtés de Vettel

Même s'il a surtout compté parmi les grandes heures de l'écurie Lotus en discipline reine, avec en point d'orgue le titre 1978 au volant de la révolutionnaire Lotus 79, Mario Andretti a également été pilote pour l'écurie de Maranello en 1971-1972 et aussi brièvement en 1982.

Le temps de grands changements au sein de l'équipe désormais dirigée par Mattia Binotto est arrivé, et l'Italo-Américain en est un observateur particulièrement avisé. Parmi les nouveautés de taille, figure l'arrivée de Charles Leclerc, avec une seule année d'expérience, en tant que titulaire, aux côtés de Sebastian Vettel, quadruple Champion du monde et dans l'écurie depuis 2015.

Lire aussi :

Pour Andretti, ce choix est prématuré et il aurait plutôt misé sur la continuité : "Voyons ce qui va se passer avec le duo Vettel-Leclerc ; pour moi il aurait été plus judicieux de conserver Räikkönen avec Sebastian car ils s'entendaient très bien", a-t-il déclaré à Sky Italia. "Leclerc a l'air d'être un jeune homme avec un bel avenir, je sais que Marchionne voulait l'engager pour cela, mais je ne sais pas si c'est le bon moment car il peut y avoir des problèmes avec Vettel : dans un duo il doit y avoir le numéro 1 et le numéro 2, deux numéros 1 ça ne fonctionne jamais."

Et justement, sur le cas de Vettel, quand la question de savoir si l'Allemand était l'homme de la situation chez Ferrari et notamment après une saison 2018 compliquée sur le plan personnel, il répond : "Absolument. Je me souviens que lorsque nous étions à Bahreïn, pendant sa première année chez Red Bull, on lui a demandé où il voudrait aller à l'avenir et il a immédiatement répondu 'Ferrari'. Je pense que c'est l'homme qu'il faut pour Ferrari en ce moment."

Lire aussi :

Quand il lui est demandé si, après deux saisons où leur duel à tourné à l'avantage de Lewis Hamilton, le Britannique était plus fort, Andretti lance : "C'est difficile à dire parce qu'ils ont des voitures différentes, il est difficile de voir qui est le meilleur pilotes mais ils sont tous les deux de bons pilotes. Mercedes, Ferrari et Red Bull seront toujours les protagonistes, Ferrari doit être au sommet pour maintenir l'intérêt de la Formule 1. Personne ne travaille plus dur que Ferrari parce que Ferrari vit et respire pour la Formule 1."

Enfin, revenant sur le changement de direction de la Scuderia et le départ de Maurizio Arrivabene, remplacé par le directeur technique Mattia Binotto, l'ancien pilote Lotus rappelle une règle d'or : "Le choix de remplacer Arrivabene ne me surprend pas tellement dans cet environnement, il y a toujours la politique selon laquelle si vous ne gagnez pas, quelqu'un doit partir ; nous avons vu ce qui est arrivé à Stefano Domenicali, la faute est toujours attribuée au responsable de l'équipe."

partages
commentaires
Prost : "Ricciardo va faire passer Renault dans une autre dimension"

Article précédent

Prost : "Ricciardo va faire passer Renault dans une autre dimension"

Article suivant

Ferrari voulait "préserver la continuité technique" avant tout

Ferrari voulait "préserver la continuité technique" avant tout
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021