Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
19 Heures
:
22 Minutes
:
35 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Arrivabene : "Il faut de la patience, forza Ferrari !"

partages
commentaires
Arrivabene : "Il faut de la patience, forza Ferrari !"
Par :
16 mai 2019 à 09:59

Assumant un "silence volontaire" depuis qu'il a quitté la tête de la Scuderia Ferrari, Maurizio Arrivabene a tout de même tenu à adresser un franc message de soutien à son ancienne écurie, qui subit durement la loi de Mercedes depuis le début de la saison de Formule 1.

Charles Leclerc, Ferrari SF90, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Charles Leclerc, Ferrari SF90
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Maurizio Arrivabene, directeur de Ferrari

Désormais éloigné du paddock F1, Maurizio Arrivabene a renoué ces jours-ci avec l'automobile et la compétition, puisqu'il œuvre auprès de l'organisation de la légendaire épreuve des Mille Miglia, en Italie. "Pendant des années, j'ai été éloigné de ma ville pour des raisons professionnelles", explique-t-il d'ailleurs au micro de Sky Italia. "Le fait qu'ils m'aient demandé de faire partie du conseil de la 1000 Miglia m'a donné la possibilité de contribuer à ce merveilleux événement. […] Ces voitures extraordinaires démontrent que nous, Italiens, sommes en mesure de faire de grandes choses."

Directeur de la Scuderia Ferrari de 2015 à 2018, l'Italien a passé la main l'hiver dernier, après avoir échoué à mener l'écurie de Maranello jusqu'au titre mondial. Son départ n'a toutefois pas changé les choses jusqu'à présent, et la firme au cheval cabré vit même un début de campagne 2019 particulièrement compliqué, sans la moindre victoire en cinq Grands Prix, tous conclus par un doublé Mercedes. Ferrari fait face aux faiblesses de sa nouvelle monoplace, et assure travailler d'arrache-pied pour identifier l'origine de ses malheurs. Le temps presse, pour éviter une nouvelle année de déception…

Lire aussi :

Déjà peu enclin à s'exprimer lorsqu'il était à la tête de la Scuderia, Maurizio Arrivabene a choisi le silence depuis que Mattia Binotto lui a succédé. Mais cette semaine, au micro de Sky Italia durant les Mille Miglia, il a accepté de faire une exception à la règle. Les mots sont rares, pesés, mais traduisent son soutien indéfectible à Ferrari. En dépit de la passe très difficile traversée par l'écurie, ou des tensions régulièrement évoquées entre lui et son successeur par le passé, Arrivabene garde le cœur rouge.

"Le championnat est encore long", rappelle-t-il. "Je me sens toujours membre de la famille Ferrari, comme l'ont déjà souligné l'administrateur délégué, [Louis] Camilleri, et le président, John Elkann. C'est une entreprise pour laquelle j'ai travaillé quatre ans et qui m'a beaucoup apporté. J'en ferai toujours partie."

"Mon silence a été volontaire, mais si je dois vraiment parler, je peux seulement dire qu'il faut soutenir les garçons et toute l'équipe. Monter sur le podium quand on gagne est facile, mais ça l'est moins de soutenir l'équipe dans les moments difficiles. Le cœur et l'esprit sont toujours avec vous et j'espère que tous les tifosi vous soutiennent. Il faut de la patience. Forza Ferrari ! Forza les gars !"

Avec Léna Buffa  

Article suivant
Räikkönen : "Nous avons compris pas mal de choses"

Article précédent

Räikkönen : "Nous avons compris pas mal de choses"

Article suivant

Tost : "Le talent de Gasly n'est pas remis en question"

Tost : "Le talent de Gasly n'est pas remis en question"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Boutique
Tags maurizio arrivabene
Auteur Basile Davoine