Arrivabene : Les rumeurs d'un départ de Binotto sont des "fake news"

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Maurizio Arrivabene, a évoqué de "fausses rumeurs" au sujet de l'avenir de son directeur technique, Mattia Binotto, indiquant qu'elles sont faites pour "créer de l'instabilité" à Maranello.

Arrivabene : Les rumeurs d'un départ de Binotto sont des "fake news"

Dans la foulée du nouvel échec de Ferrari dans la course au titre pilotes, certains médias ont rapporté que Binotto entretenait avec Arrivabene une relation tendue et que l'intérêt d'autres équipes pouvaient avoir été le moteur à un départ.

Le technicien italien est largement vu comme l'artisan du renouveau de Ferrari depuis le départ du précédent directeur technique, James Allison, en cours de saison 2016. Il s'est concentré sur le département responsable de l'unité de puissance, avant d'être promu à un poste lui permettant de superviser l'intégralité du projet F1.

Suite à une restructuration des départements techniques de l'écurie, Binotto a déclaré que son but était "de bâtir l'équipe en tant qu'équipe, et de fixer les bons objectifs, de composer avec eux, d'essayer d'être ambitieux".

Lire aussi :

S'exprimant devant une sélection de médias italiens ce dimanche, dont Motorsport.com, Arrivabene a été interrogé au sujet de son propre avenir ainsi que celui de Binotto, et il a répondu : "Soyons clairs une bonne fois pour toutes. Les rumeurs concernant Mattia sont des fake news, propagées pour créer de l'instabilité dans l'équipe, une tentative pour essayer de créer des problèmes où il n'y en a pas, et je ne veux plus commenter de fausses rumeurs."

"Pendant la saison, il y a eu beaucoup de tentatives de déstabilisation, parfois avec des histoires concernant les pilotes, d'autres au sujet des techniciens. Ma position ? [Il sourit] Demandez au directeur général [Louis] Camilleri."

Arrivabene a également indiqué qu'il n'était pas pressé de renforcer son team pour 2019, alors que le championnat approche de sa fin et que l'écurie italienne accuse 55 points de retard sur Mercedes chez les constructeurs. "Personne n'a jamais parlé d'au revoir, nous pouvons éventuellement discuter de renforcements. Mais ça prend du temps, nous allons y réfléchir pour la saison prochaine. Aujourd'hui l'équipe est au niveau, et c'est une équipe qui est bonne et compacte."

"S'il y a des renforcements, ils arriveront sans aucune hâte, j'insiste là-dessus, et [seulement] si nous en avons besoin. Notre ligne est celle de la stabilité, s'il y a des ajouts, [ils] n'affaibliront pas la solidité du groupe existant. Une équipe qui fonctionne n'a besoin que de renforcements, pas de révolutions. Personnellement, je n'ai jamais cru dans les révolutions, mais dans l'évolution."

partages
commentaires
Diaporama - Tous les Champions du monde de l'Histoire de la F1

Article précédent

Diaporama - Tous les Champions du monde de l'Histoire de la F1

Article suivant

Fangio, Schumacher et Hamilton : la planète des cinq

Fangio, Schumacher et Hamilton : la planète des cinq
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021