Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
07 août
Course dans
12 Heures
:
39 Minutes
:
48 Secondes
04 sept.
EL1 dans
26 jours
11 sept.
Prochain événement dans
32 jours
25 sept.
EL1 dans
47 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
60 jours
23 oct.
Prochain événement dans
74 jours
31 oct.
Prochain événement dans
82 jours

Aston Martin sera le sponsor titre de Red Bull en 2018

partages
commentaires
Aston Martin sera le sponsor titre de Red Bull en 2018
Par :
17 sept. 2017 à 07:35

Aston va devenir le sponsor titre de Red Bull Racing en Formule 1 la saison prochaine, d'après les révélations de sources ayant une bonne connaissance du dossier.

Le logo Aston Martin sur le nez de la Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Christian Horner, Red Bull Racing, avec Andy Palmer, Aston Martin
Le logo Aston Martin sur le nez de la Red Bull Racing RB12
Christian Horner, Team Principal, Red Bull Racing
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13

Les monoplaces de l'écurie portent le logo de la marque depuis le début de l'année 2016, et Aston Martin a coopéré avec Red Bull Advanced Technologies dans le développement de l'hypercar Valkyrie. 

Un potentiel nouvel accord de sponsoring, qui serait similaire à celui que l'équipe avait avec Infiniti ces dernières années, renforcerait les relations entre les deux entités. 

Ce sera également un élément très intéressant pour le nouveau management de la F1, puisque le nom prestigieux d'Aston Martin sera davantage mis en avant. 

Les parties directement impliquées ont refusé de confirmer formellement l'accord de sponsor titres, mais des sources ont indiqué que l'entente permettant de nommer l'équipe Aston Martin Red Bull Racing serait annoncé dans les semaines à venir. 

"Vous pouvez spéculez autant que vous le voulez, mais je ne vais rien confirmer", a déclaré Christian Horner à Motorsport.com

"Nous avons d'excellentes relations avec Aston, nous avons évidemment travaillé ensemble et développé pour eux l'hypercar Valkyrie."

"Ils font un excellent travail, le produit est formidable, et ils ont beaucoup de bonnes choses dans les tuyaux. Il y aura des nouvelles à suivre dans les semaines à venir."

Le PDG d'Aston Martin, Andy Palmer, qui avait négocié l'accord avec Infiniti lorsqu'il occupait d'autres fonctions, a admins que les deux entreprises avaient l'intention d'étendre leur partenariat. 

"Il est juste de dire que l'une des raisons pour lesquelles je suis là aujourd'hui est de discuter de ce à quoi ressemblera la saison prochaine", a-t-il confié à Motorsport.com"Et dans ce contexte, allons-nous fournir ou non un moteur indépendant en 2021 ? Ensuite, reliez les points."

"Nous aimons la F1, et nous sommes une entreprise qui aspire à avoir une valeur aussi importante que Ferrari. Ça ne veut pas dire que nous devons copier Ferrari dans chaque domaine, sur le fond et la forme. Nous sommes plus forts en WEC, mais avoir une présence en F1 est intéressant."

Palmer avait auparavant reconnu qu'Aston Martin portait un intérêt au règlement moteur 2021. Comme son concurrent Porsche, Aston pourrait envisager une implication directe avec son propre moteur uniquement si la technologie et les coûts sont réduits par la FIA.

"Je ne sais pas ce qui se passera avec le moteur. Ça dépendra à quel point la FIA est sérieuse pour ramener du spectacle en F1."

"En tant qu'entreprise, nous sommes dans le même monde que la F1, avec souvent les mêmes ingénieurs. Les capacités techniques existent donc, c'est juste une question d'argent."

"Jusqu'à un certain point, c'est OK, mais si nous continuons à avoir des systèmes de récupération d'énergie par la chaleur, pas de plafond pour les dépenses, et autant d'heures que l'on veut au banc d'essai, nous verrons."

"Mais s'il y a une manière de faire en sorte que ça fonctionne, je pense que la discipline serait beaucoup plus riche."

L'une des complications concernant une possible transition d'un sponsoring vers un moteur rebadgé Aston Martin en 2021 provient du manque de clarté actuelle sur l'unité de puissance qui sera utilisée par l'équipe en 2019 et 2020. 

Sainz ne se voit pas courir pour Renault à Sepang

Article précédent

Sainz ne se voit pas courir pour Renault à Sepang

Article suivant

Diaporama - Le Safety Car, vers un 10 sur 10 à Singapour ?

Diaporama - Le Safety Car, vers un 10 sur 10 à Singapour ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Adam Cooper