Sainz ne se voit pas courir pour Renault à Sepang

partages
commentaires
Sainz ne se voit pas courir pour Renault à Sepang
Par : Lawrence Barretto
17 sept. 2017 à 07:02

Son transfert chez Renault officialisé pour 2018, le pilote espagnol ne s'attend pas à se retrouver dans le baquet de la R.S.17 cette année, à moins d'être le dernier prévenu !

Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Scuderia Toro Rosso STR12, bloque une roue
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso, sur le muret des stands pendant les EL1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17

Dans le cadre des nombreux accords moteur officialisés vendredi à Singapour, Carlos Sainz a décroché un baquet chez Renault F1, à qui il sera prêté par Red Bull en 2018. L'Espagnol remplacera Jolyon Palmer dans l'équipe française et fera équipe avec Nico Hülkenberg. Il se dit que le Losange aurait aimé remplacer Palmer dès le Grand Prix de Malaisie, mais aucun accord n'a pu être trouvé dans ce sens pour le moment.

Carlos Sainz lui-même a confirmé que la probabilité de débuter chez Renault prématurément était visiblement réduite à néant. Interrogé sur sa certitude de piloter chez Toro Rosso à Sepang, l'Espagnol a répondu : "Pour le moment, j'en suis certain à 100% car c'est ce que j'ai entendu."

"Tout le reste est un peu de la spéculation pour le moment, et c'est quelque chose que je serai probablement le dernier à savoir", ajoute-t-il. "Toutes les décisions sont prises par Red Bull et Renault. C'est quelque chose qui, si ça se produit, vient d'une négociation entre Renault et Red Bull, et n'a rien à voir avec moi."

Dans les rangs de Renault, on se contente d'affirmer depuis le début du week-end que Jolyon Palmer dispose d'un contrat en place jusqu'à la fin de la saison, et que rien ne changera.

"La réalité, c'est que Carlos sera dans la voiture à Melbourne en 2018", assure Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing. "Evidemment, votre question fait référence à la situation de Jolyon Palmer. C'est de la spéculation, avec laquelle nous – lui et l'équipe – devons vivre pendant… je ne sais pas combien de courses, et franchement, c'est vraiment difficile pour Jo et un peu injuste pour lui et l'équipe, et à un certain degré, ça a peut-être eu une incidence négative sur ses performances."

"Actuellement, ce que je vois c'est que nous avons une voiture capable de marquer des points à Singapour. C'est ce sur quoi nous mettons l'accent, et nous avons un contrat en cours avec Jo jusqu'à la fin de la saison."

Article suivant
Palmarès - Les vainqueurs du GP de Singapour depuis 2008

Article précédent

Palmarès - Les vainqueurs du GP de Singapour depuis 2008

Article suivant

Aston Martin sera le sponsor titre de Red Bull en 2018

Aston Martin sera le sponsor titre de Red Bull en 2018
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités