Aston Martin "surpris" par les conclusions de Pirelli

Aston Martin n'accepte pas les affirmations de Pirelli selon lesquelles sa monoplace roulait sous la pression minimale à Bakou. Otmar Szafnauer estime qu'il y a "un réel et grave problème" à régler.

Aston Martin "surpris" par les conclusions de Pirelli

Devant les explications de Pirelli, qui affirment qu'Aston Martin Racing et Red Bull Racing roulaient à Bakou avec des pressions inférieures aux prescriptions sans pour autant avoir enfreint le règlement, c'est peu de dire qu'Otmar Szafnauer est dubitatif. Le directeur de l'écurie britannique, qui a vu Lance Stroll subir un gros crash lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan après une défaillance de son pneu arrière gauche, se dit "surpris par cette conclusion".

"Le seul commentaire de notre part, c'est que nous travaillons avec la FIA et Pirelli pour enquêter sur les causes", assure-t-il. "Nous avons partagé toutes les données, tout ce que nous avions, avec la FIA et Pirelli. Il n'y avait aucun défaut de la voiture ou quoi que ce soit, la voiture était impeccable. Le pneu n'a pas frotté, le flanc n'a pas frotté, nous étions toujours bien dans les paramètres prescrits par la FIA et Pirelli."

"Nous avons suivi toutes les prescriptions, et nous n'avons jamais été sous la pression minimale. Nous avions stabilisé les pressions, elles étaient plus hautes. C'est normal. C'est habituellement ce qui se passe. Les pressions vérifiées sur la grille étaient au-dessus du minimum. Je ne sais pas quelles étaient leurs attentes. Mais j'imagine qu'ils s'attendent à ce que la pression monte. C'est exactement ce qui s'est passé pour nous."

Lire aussi :

Ce vendredi soir dans le paddock du circuit Paul Ricard, le directeur d'Aston Martin n'a jamais dévié dans ses réponses. Contrairement aux affirmations de Pirelli, il assure que les deux AMR21 étaient dans les clous, à l'exception des périodes de neutralisation. "Nous y étions en permanence [au-dessus de la pression minimale], mais pendant les périodes de Safety Car, je pense que tout le monde était en dessous", avance-t-il.

Avant ce week-end, la FIA a envoyé aux écuries une directive technique concernant le respect des prescriptions faites par Pirelli et le contrôle des pressions pneumatiques à l'arrêt. Rappelons encore une fois que les pressions ne sont pas contrôlées pendant le roulage, ce qui sera en revanche le cas à partir de 2022 grâce à l'installation de capteurs obligatoires et indépendants que pourra exploiter la FIA. "Les pressions sont plus élevées", convient Otmar Szafnauer alors que Pirelli a pris ses dispositions pour le Grand Prix de France. "Nous suivrons toutes les nouvelles procédures."

À ses yeux, la question des pneumatiques et des défaillances survenues à Bakou est à ne surtout pas prendre à la légère. "C'est un réel et grave problème que nous devons régler", prévient-il. "Nous avons eu de la chance de casser la voiture et rien d'autre. Nous devons faire en sorte que ça ne se reproduise pas. Comme je l'ai dit, nous suivrons les nouvelles prescriptions, et nous avons toujours été dans les paramètres prescrits par la FIA et Pirelli."

Aston Martin assure en tout cas que l'incident de Bakou n'a absolument rien à voir avec l'accident spectaculaire dont avait été victime le même Lance Stroll au Mugello l'année dernière. "C'est complètement différent", tranche Szafnauer. "Nous avions une voiture significativement différente l'an dernier, cette année le fond plat a été découpé. Ce sont des circuits différents, des circonstances différentes. La seule chose identique, c'est que nous étions bien dans les paramètres définis."

partages
commentaires
Alpine s'installe dans le top 5 au Castellet

Article précédent

Alpine s'installe dans le top 5 au Castellet

Article suivant

GP de France - Programme TV et guide d'avant-course

GP de France - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021