Bottas - Mercedes "n'est pas du tout dans une situation confortable"

partages
commentaires
Bottas - Mercedes
9 mars 2017 à 20:03

Valtteri Bottas n’a pas voulu se risquer à un pronostic sur la hiérarchie, même s’il a reconnu que son écurie n’était pas dans une situation de confort face à la concurrence à la veille de la dernière journée d'essais.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W0
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08

Du haut de ses 575 tours, le Finlandais devrait assurer, demain, l’honorifique titre de pilote qui a le plus roulé lors de ses essais, s’il parvient à dépasser la marque établie par Sebastian Vettel, qui lui ne sera plus au volant de la Ferrari, de 591 boucles.

Ce jeudi, roulant seulement l’après-midi, il a principalement effectué des longs relais, avec comme résultat 95 tours au compteur et une journée satisfaisante. "Je pense qu’aujourd’hui, c’était une bonne journée pour des tests, les températures en général étaient assez bonnes."

"Pour moi, il s’agissait de longs relais dans l’après-midi, pour essayer différents types de composés et faire des changements de réglages […] nous avons beaucoup appris. Et j’ai de nouveau beaucoup appris."

Dans la matinée, la Scuderia Ferrari a montré quelque peu les muscles en signant le meilleur temps des tests jusqu’ici, mais avec un Vettel ostensiblement lent dans le troisième secteur. "[C’était] un temps très rapide évidemment […] Difficile de dire avec quoi ils roulaient, à quel point ils ont attaqué avec leur voiture, mais bien sûr, un temps respectable et très rapide."

Pour autant Mercedes reste-t-elle l’écurie favorite ? "Je pense que c’est difficile à dire. Nous ne sommes véritablement pas confiants quant au fait d’être devant. Nous ne sommes pas du tout… détendus ou dans une situation confortable. Je pense que nous sentons que les autres équipes ont fait de bons progrès pendant l’hiver, je pense que Ferrari est très forte. Red Bull peut toujours surprendre, même d’autres équipes peuvent être proches. […] Qui sait ce que les gens vont amener à Melbourne."

"Donc nous sommes conscients qu'il ne faut pas les sous-estimer et, à ce stade, nous ne sommes pas là à dire : ‘OK, nous sommes numéro 1’. Nous travaillons juste d’arrache-pied, nous le ferons encore ce soir, demain sur le circuit, ensuite pendant toute la semaine prochaine. Je vais aussi retourner à l’usine pour discuter avec les ingénieurs et obtenir toutes les informations que je peux pour être plus que prêt pour Melbourne. Ensuite c’est Melbourne, nous verrons."

Du potentiel à débloquer

À titre personnel, il est heureux d’être parvenu à régler sa voiture de façon à être plus à l’aise à son volant. "Durant les deux derniers jours, nous avons trouvé une meilleure direction pour la voiture, avec laquelle je suis bien plus heureux, plus à l’aise. Je pense que la semaine passée, il s’agissait de débuts un peu compliqués : pour moi tout était nouveau et il était difficile de vraiment trouver la direction, ce qui n’était de toute façon pas le programme la semaine passée. Mais maintenant, cette semaine, les choses se passent bien et c’est bon de voir les progrès au niveau du comportement et de l’équilibre de la voiture."

Interrogé sur les propos de Niki Lauda, président non exécutif de Mercedes, qui a déclaré que l’écurie n’avait pas été satisfaite par certaines des dernières évolutions installées sur la W08, le Finlandais se montre plus mesuré : "Nous avons tellement d’améliorations différentes et, OK, oui, peut-être que certaines d’entre elles ne sont pas parfaites, que d’autres sont été plus performantes [que prévu], que certaines ont été légèrement moins performantes, ont affecté l’équilibre, des choses comme ça…"

"Et une fois que vous mettez une nouvelle chose sur la voiture, c’est toujours… ce n’est pas comme si c’était soudainement meilleur. Il y a assurément des choses que nous devons débloquer et je suis confiant dans le fait que nous allons tirer le maximum du package et qu’il sera aussi bon que prévu, il faut juste travailler dur et c’est très bien de voir comment l’équipe réagit à différentes choses. Si nous trouvons quelque chose qui ne fonctionne pas comme cela devrait, tout le monde est à fond à Brackley et ici, pour résoudre cela."

Avec Jonathan Noble et Pablo Elizalde

Article suivant
L'humeur de Cirebox - Alonso, The Shining

Article précédent

L'humeur de Cirebox - Alonso, The Shining

Article suivant

Stats Barcelone - Le kilométrage des équipes après sept jours

Stats Barcelone - Le kilométrage des équipes après sept jours
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Type d'article Actualités