Ocon estime que les Renault étaient battables

partages
commentaires
Ocon estime que les Renault étaient battables
Par :
10 juin 2018 à 20:22

La perte de temps précieux dans les stands a empêché Esteban Ocon de ressortir devant les deux Renault qui ont fini juste devant lui à l'arrivée.

Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11, devant Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18, et Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11, devant Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11, au stand
Esteban Ocon, Force India VJM11

La huitième place sur la grille de départ du Grand Prix du Canada était une satisfaction ; l'arrivée, une position plus bas, mais avec deux points à mettre à son crédit, l'est tout autant. Esteban Ocon quitte Montréal avec la satisfaction du travail bien fait, en inscrivant les deux seuls points de l'équipe Force India ce week-end, tandis que son équipier Sergio Pérez a connu un heurt avec la Renault de Carlos Sainz et a vu ses chances de points s'évaporer.

C'est toutefois derrière les deux Renault que termine Ocon. Les points du jour signifient que l'équipe inscrit des unités pour la quatrième fois consécutive, après un début de saison fort laborieux, mais une pointe de regret se fait malgré tout sentir. À en croire le Français, il aurait été possible de décrocher une meilleure place à l'arrivée, sans un petit ennui rencontré dans les stands lors de son unique arrêt.

"J’ai pu résister aux Renault et les ai doublées au premier tour ; c’était top," se satisfait Ocon au micro de Canal+. "On est rentrés [aux stands] au bon moment. J'allais ressortir devant, mais on a perdu du temps dans les stands avec le jack derrière pour lever la voiture. C’est ce qui nous a coûté la course, clairement. Il faut qu’on regarde ce qui s’est passé pour ne pas que ça arrive encore. Aujourd’hui ça nous coûte deux positions, donc c’est dommage. J’ai failli avoir Carlos Sainz à la fin, mais il manquait quelques tours." 

Une petite incompréhension entre Ocon et Grosjean, qui entrait dans les stands et s'est fait surprendre par la Force India au freinage de la ligne droite, aurait pû coûter cher au duo francophone. "Ce n’était pas la même course qui se jouait entre lui et moi. J’attendais juste qu’il boxe [s'arrête aux stands, ndlr]", commente simplement Ocon.

Désormais, Ocon attend de pied ferme la prochaine manche du championnat. La F1 fera son grand retour en France, sur le tracé Paul Ricard, et le Normand entend bien évidemment faire plaisir aux supporters tricolores. "J’ai hâte, ça va être une longue semaine ! Il y aura beaucoup de choses et j’ai vraiment hâte d’y être."

Article suivant
Vettel, une 50e "parfaite" qui met fin à la disette de Ferrari

Article précédent

Vettel, une 50e "parfaite" qui met fin à la disette de Ferrari

Article suivant

Un podium et un "week-end propre" pour Verstappen !

Un podium et un "week-end propre" pour Verstappen !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Guillaume Navarro
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu