Vettel, une 50e "parfaite" qui met fin à la disette de Ferrari

partages
commentaires
Vettel, une 50e "parfaite" qui met fin à la disette de Ferrari
Par :
10 juin 2018 à 20:21

Sebastian Vettel s'est offert la 50e victoire de sa carrière au terme d'une course où il n'aura jamais été inquiété, au volant d'une Ferrari dominatrice, qui a retrouvé le succès pour la première fois depuis 2004 à Montréal.

Sebastian Vettel, Ferrari, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, et le reste du peloton au départ
Le vainqueur Sebastian Vettel, Ferrari fête sa victoire dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Sergey Sirotkin, Williams FW41
Le vainqueur Sebastian Vettel, Ferrari fête sa victoire dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari, fête sa victoire dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H remporte le Grand Prix

Même si l'écart avec le second en qualifications laissait penser que les choses pouvaient être serrées en course, il n'en a rien été et l'Allemand s'est offert une course assez tranquille, toujours à la tête d'un matelas de quelques secondes sur Valtteri Bottas après la voiture de sécurité consécutive à l'accident entre Lance Stroll et Brendon Hartley.

"Parfait, c'est une bonne façon de décrire [la course], incroyable", a déclaré Vettel à la sortie de sa SF71H. "J'ai dit hier à quel point cet endroit compte pour Ferrari. Avoir une course comme celle que nous avons eue aujourd'hui a été incroyable."

Sur une note personnelle, le quadruple Champion du monde entre avec ce succès dans le club des pilotes comptant 50 victoires, en compagnie de Michael Schumacher, Lewis Hamilton et Alain Prost. "50 pour moi !", a-t-il lancé, avant de revenir sur le collectif : "Après une longue période sans victoire de Ferrari ici, j'ai vu les gens autour et ils étaient super heureux ! Ils vont faire la fête ce soir."

Il s'agit en effet de la première victoire de la Scuderia au Canada depuis la victoire de Michael Schumacher en 2004.

Au-delà de la course, la cinquième place de Lewis Hamilton permet à Vettel de reprendre la tête du classement pilote pour un point avant le retour en Europe et les trois courses en trois semaines. "Il y a encore un long chemin à parcourir, donc ça m'est égal. Bien sûr, c'est un bel effet secondaire", reconnaît-il.

Puis il conclut en jouant encore sur la corde des émotions : "Nous avons vu Jacques [Villeneuve] piloter la voiture de son père, [c'était] très émouvant et nous avons une Ferrari qui a gagné aujourd'hui, c'est une journée dont il faudra se souvenir au Circuit Gilles Villeneuve."

Article suivant
Bottas, deuxième : "Le maximum pour nous"

Article précédent

Bottas, deuxième : "Le maximum pour nous"

Article suivant

Ocon estime que les Renault étaient battables

Ocon estime que les Renault étaient battables
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Course
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu