Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1

Invité à comparer la Formule 1 à la Formule E, le PDG de Liberty Media, Chase Carey, assure que les deux ne sont pas à mettre sur le même plan, et que la discipline 100% électrique ne menace pas la F1.

Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1

Le PDG de la Formule 1, Chase Carey, a tiré un bilan de l'année 2019 en attendant de savoir en détail à quel point la discipline avait été un produit commercial performant. L'Américain continue à voir la F1 comme le pinacle du sport automobile et assure que la Formule E, considérée par certains comme l'avenir des compétitions motorisées et qui deviendra l'an prochain un Championnat du monde, n'est pas perçue par Liberty Media comme une menace.

"Non, ça ne serait pas du tout la Formule E", a déclaré Carey. "Je pense que la Formule E est un véhicule totalement différent aujourd'hui, bien plus un vecteur social, vous savez, c'est une fête de rue. Je pense que nous sommes en compétition avec tout. Je veux dire, certains sports plus que d'autres, et je crois qu'il est important que nous fassions de [la F1] ce qui la rend spécial. C'est une discipline unique qui combine technologie et sport, et qui éveille les sens."

"C'est une discipline qui a des pilotes incroyables, qui prennent des risques incroyables, avec un talent incroyable, et c'est vraiment un spectacle. Ce n'est pas seulement un événement de deux heures, nous sommes [sur les circuits] pour trois jours et il y a beaucoup de choses qui se passent. Il y a une profondeur et une richesse d'événements qui rendent [la F1] unique et je crois qu'il est important pour nous de souligner ce qui nous distingue des autres."

Lire aussi :

Sans avoir le bilan chiffré complet et détaillé, Carey assure que la saison 2019 de F1 a été extrêmement satisfaisante sur le plan de l'interaction sociale, avec un public qui s'est déplacé en nombre sur les Grands Prix et qui a été fidèle à la diffusion de la discipline. Et selon lui, cette progression n'a pas atteint son paroxysme et continuera en 2020. Il rappelle également que le potentiel commercial de la F1 envisagé par Liberty Media n'est pas encore atteint.

"Je crois que nous avons accompli ce que nous voulions. 2019 a été une année durant laquelle nous avons eu une bonne croissance en nombre de spectateurs, en nombre de téléspectateurs, notre business est sain. Mais encore une fois, c'est toujours le début, nous ne sommes pas arrivés à ce que nous voulons atteindre."

"Nous sommes donc ravis de la croissance que nous envisageons à venir en 2020. Ça promet d'être une année palpitante, et nous espérons qu'elle le sera sur la piste ; nous avons eu, particulièrement durant la seconde moitié de saison, de très bonnes courses, et nous espérons continuer dans cette direction en 2020. Tout commence évidemment avec ce que nous faisons en piste. Je pense qu'on est plutôt bien placés mais ceci dit, la majeure partie du travail reste à faire."

partages
commentaires
Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Article précédent

Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Article suivant

Il y a 40 ans : la première victoire de René Arnoux

Il y a 40 ans : la première victoire de René Arnoux
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021