Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1

Invité à comparer la Formule 1 à la Formule E, le PDG de Liberty Media, Chase Carey, assure que les deux ne sont pas à mettre sur le même plan, et que la discipline 100% électrique ne menace pas la F1.

Carey : La Formule E, une "fête de rue" qui ne menace pas la F1

Le PDG de la Formule 1, Chase Carey, a tiré un bilan de l'année 2019 en attendant de savoir en détail à quel point la discipline avait été un produit commercial performant. L'Américain continue à voir la F1 comme le pinacle du sport automobile et assure que la Formule E, considérée par certains comme l'avenir des compétitions motorisées et qui deviendra l'an prochain un Championnat du monde, n'est pas perçue par Liberty Media comme une menace.

"Non, ça ne serait pas du tout la Formule E", a déclaré Carey. "Je pense que la Formule E est un véhicule totalement différent aujourd'hui, bien plus un vecteur social, vous savez, c'est une fête de rue. Je pense que nous sommes en compétition avec tout. Je veux dire, certains sports plus que d'autres, et je crois qu'il est important que nous fassions de [la F1] ce qui la rend spécial. C'est une discipline unique qui combine technologie et sport, et qui éveille les sens."

"C'est une discipline qui a des pilotes incroyables, qui prennent des risques incroyables, avec un talent incroyable, et c'est vraiment un spectacle. Ce n'est pas seulement un événement de deux heures, nous sommes [sur les circuits] pour trois jours et il y a beaucoup de choses qui se passent. Il y a une profondeur et une richesse d'événements qui rendent [la F1] unique et je crois qu'il est important pour nous de souligner ce qui nous distingue des autres."

Lire aussi :

Sans avoir le bilan chiffré complet et détaillé, Carey assure que la saison 2019 de F1 a été extrêmement satisfaisante sur le plan de l'interaction sociale, avec un public qui s'est déplacé en nombre sur les Grands Prix et qui a été fidèle à la diffusion de la discipline. Et selon lui, cette progression n'a pas atteint son paroxysme et continuera en 2020. Il rappelle également que le potentiel commercial de la F1 envisagé par Liberty Media n'est pas encore atteint.

"Je crois que nous avons accompli ce que nous voulions. 2019 a été une année durant laquelle nous avons eu une bonne croissance en nombre de spectateurs, en nombre de téléspectateurs, notre business est sain. Mais encore une fois, c'est toujours le début, nous ne sommes pas arrivés à ce que nous voulons atteindre."

"Nous sommes donc ravis de la croissance que nous envisageons à venir en 2020. Ça promet d'être une année palpitante, et nous espérons qu'elle le sera sur la piste ; nous avons eu, particulièrement durant la seconde moitié de saison, de très bonnes courses, et nous espérons continuer dans cette direction en 2020. Tout commence évidemment avec ce que nous faisons en piste. Je pense qu'on est plutôt bien placés mais ceci dit, la majeure partie du travail reste à faire."

partages
commentaires
Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Article précédent

Pirelli ne testera plus de nouveaux pneus pendant les GP

Article suivant

Il y a 40 ans : la première victoire de René Arnoux

Il y a 40 ans : la première victoire de René Arnoux
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021