Course - Rosberg s'impose, Hamilton se complique la tâche

partages
commentaires
Course - Rosberg s'impose, Hamilton se complique la tâche
Par : Benjamin Vinel
9 oct. 2016 à 06:32

Nico Rosberg a remporté le Grand Prix du Japon 2016, une victoire grandement facilitée par l'envol manqué de son coéquipier et rival pour le titre Lewis Hamilton.

Jenson Button, McLaren MP4-31
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Valtteri Bottas, Williams FW38
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Marcus Ericsson, Sauber C35
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16 et Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Esteban Ocon, Manor Racing MRT05
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Felipe Nasr, Sauber C35
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Felipe Massa, Williams FW38
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Daniil Kvyat, Sauber C35
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 devant son équipier Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Nico Rosberg s'élançait de la pole position devant son coéquipier Lewis Hamilton, alors que les Red Bull de Max Verstappen et Daniel Ricciardo occupaient la deuxième ligne en raison des pénalités infligées à Sebastian Vettel (sixième) et Kimi Räikkönen (huitième).

Au départ, Hamilton a complètement manqué son envol et a perdu six places, se retrouvant huitième ! Rosberg menait la course devant Verstappen, Sergio Pérez, Vettel et Ricciardo. Aucun contact n'a été à déplorer dans le peloton.

 

Pérez n'est pas parvenu à conserver longtemps sa place dans le top 3, rapidement dépassé par Vettel alors que leurs coéquipiers Nico Hülkenberg et Räikkönen ont reproduit la même scène. En tête de la course, Rosberg creusait l'écart sur Verstappen à raison d'une demi-seconde au tour.

Hamilton, en revanche, ne parvenait pas à remonter. Ce n'est qu'au septième tour que le pilote Mercedes a trouvé l'ouverture sur Hülkenberg, après plusieurs tentatives infructueuses. À ce stade de la course, Hamilton accusait déjà 15 secondes de retard sur Rosberg.

Un certain nombre de voitures se sont arrêtées dès la fin du dixième tour, notamment les Red Bull de Verstappen et Ricciardo, et la Haas de Romain Grosjean, les deux monoplaces de l'équipe américaine s'étant maintenues dans le top 10 en début de course. Les trois hommes ont chaussé des gommes dures après avoir pris le départ en tendres.

Rosberg, Vettel, Pérez et Räikkönen, quant à eux, ont pris le parti de s'arrêter à la fin du 12e tour. L'undercut a fonctionné pour Ricciardo, qui a pris l'avantage sur Pérez et Räikkönen... mais une sortie de piste en tentant de dépasser Jolyon Palmer a failli lui coûter cet avantage ! Finalement, Räikkönen a dépassé Pérez en profitant de la gêne de la Renault plus lente.

Pendant ce temps, Hamilton a effectué son arrêt au 13e tour et est parvenu à reprendre la piste, lui aussi, devant le duo composé du Mexicain et du Finlandais ! Le pilote Mercedes a ensuite pris l'avantage sur Ricciardo avant même le 130R.

Rosberg mène tranquillement

Au 20e tour, Rosberg menait la course avec quatre secondes d'avance sur Verstappen, sept sur Vettel et 20 sur Hamilton. Quelques instants plus tard, Esteban Gutiérrez est parti en tête-à-queue à la chicane dans sa lutte avec Carlos Sainz, en fond de peloton.

C'est dès la fin du 26e tour que Räikkönen a chaussé un nouveau train de pneus durs, avec l'objectif de finir la course. Le pilote Ferrari ne trouvait pas l'ouverture sur Ricciardo. Verstappen a fait de même deux boucles plus tard, alors que Rosberg est rentré au stand à la fin du 30e tour pour être équipé des mêmes gommes. Lorsqu'elles ont effectué leur arrêt, en revanche, les Force India ont opté pour les mediums.

À la fin du 32e tour, Ricciardo a connu un problème à l'avant droit lors de son arrêt, qui a duré cinq secondes. L'Australien a repris la piste à 20 secondes de Räikkönen ! Hamilton, quant à lui, est parvenu à rester devant le Finlandais lorsqu'il s'est arrêté dans la boucle suivante.

 

De façon intéressante, Vettel a adopté une stratégie différente en changeant de pneus à 19 tours de l'arrivée, chaussant un train de gommes tendres. L'Allemand a repris la piste juste derrière Hamilton, lui mettant immédiatement la pression pour la troisième place.

 

Le scénario était idéal : à 15 tours de l'arrivée, Rosberg, Verstappen, Hamilton et Vettel se tenaient en 12 secondes seulement.

Cinq boucles plus tard, Hamilton n'avait plus que sept secondes de retard sur son coéquipier, mais l'Anglais n'est jamais parvenu à s'emparer de la deuxième place face à Verstappen. Hamilton a porté une attaque à la chicane dans l'avant-dernier tour, mais le pilote Red Bull s'est décalé au freinage, contraignant son rival à prendre l'échappatoire.

 

C'est donc Nico Rosberg qui s'est imposé devant le jeune Max Verstappen, qui a admirablement résisté à un triple Champion du monde chaussé de gommes plus fraîches en fin de course. Les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen complètent le top 5.

 

 

 

 

 

 

Mug Mercedes AMG Petronas 2016
Mug Mercedes AMG Petronas 2016

16

Grand Prix du Japon
 PiloteÉquipeTempsPts
01 N. Rosberg Mercedes 53 tours 25
02 M. Verstappen Red Bull +4.9 18
03 L. Hamilton Mercedes +5.7 15
04 S. Vettel Ferrari +20.2 12
05 K. Räikkönen Ferrari +28.3 10
06 D. Ricciardo Red Bull +33.9 8
07 S. Pérez Force India +57.4 6
08 N. Hülkenberg Force India +59.1 4
09 F. Massa Williams +97.7 2
10 V. Bottas Williams +98.3 1
11 R. Grosjean Haas +99.2  
12 J. Palmer Renault + 1 tour  
13 D. Kvyat Toro Rosso + 1 tour  
14 K. Magnussen Renault + 1 tour  
15 M. Ericsson Sauber + 1 tour  
16 F. Alonso McLaren + 1 tour  
17 C. Sainz Toro Rosso + 1 tour  
18 J. Button McLaren + 1 tour  
19 F. Nasr Sauber + 1 tour  
20 E. Gutiérrez Haas + 1 tour  
21 E. Ocon Manor + 1 tour  
22 P. Wehrlein Manor + 1 tour  
Prochain article Formule 1
Button contraint de partir du fond de grille à Suzuka

Article précédent

Button contraint de partir du fond de grille à Suzuka

Article suivant

Championnat - Les classements après le GP du Japon

Championnat - Les classements après le GP du Japon
Load comments