Résumé de course
Formule 1 GP d'Abu Dhabi

Course - Verstappen signe sa 15e victoire de l'année

Max Verstappen a remporté le dernier Grand Prix de la saison 2022 à Abu Dhabi, signant sa 15e victoire de l'année lors d'une course dont l'intérêt a été purement stratégique.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB18, Sergio Perez, Red Bull Racing RB18, Charles Leclerc, Ferrari F1-75, Lewis Hamilton, Mercedes W13, George Russell, Mercedes W13, Carlos Sainz, Ferrari F1-75, et le reste des monoplaces au départ

Red Bull monopolisait la première ligne pour ce dernier Grand Prix de la saison avec Max Verstappen et Sergio Pérez, suivis par les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz, et les Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell. Pour sa dernière course en Formule 1, Sebastian Vettel s'élançait neuvième.

L'intégralité des pilotes du top 15 ont pris le départ en pneus mediums, avec des paris différents pour Kevin Magnussen et Valtteri Bottas en durs, ainsi que Pierre Gasly (17e) en tendres.

Lire aussi :

Verstappen a conservé la tête devant Pérez et Leclerc à l'extinction des feux, mais Hamilton a pris l'avantage sur Sainz et Lando Norris sur Russell. Sainz a attaqué la Mercedes dès le virage 6 et l'a tassée vers l'extérieur, Hamilton décollant sur un vibreur. Le Britannique est resté devant en coupant le virage, et a laissé repasser la Ferrari au quatrième tour... mais a repris l'avantage immédiatement avec le DRS. Russell, lui, s'est défait de Norris avant de s'attaquer à Sainz à son tour, avec succès.

Cependant, une petite erreur de Hamilton au premier virage l'a mis en difficulté, et Sainz est repassé devant grâce au DRS au neuvième tour. Le septuple Champion du monde s'est ensuite effacé devant son coéquipier.

Après dix des 58 tours au programme, Verstappen menait avec trois secondes d'avance sur Pérez, six sur Leclerc, neuf sur Sainz, 11 sur Russell, 13 sur Hamilton et 15 sur Norris. Suivait le groupe Ocon/Vettel/Alonso, à 18 secondes. La seule bataille en piste était alors celle d'Esteban Ocon avec Sebastian Vettel, le pilote Aston Martin multipliant les attaques sans succès face à un Français à la défense efficace.

Ocon est d'ailleurs rentré au stand après 14 tours seulement, libérant Vettel et Alonso derrière lui. Pérez, Russell (avec un unsafe release qui allait lui coûter une pénalité de cinq secondes) et Norris ont fait de même au passage suivant avec une usure des pneus manifestement plus importante que prévu, tous chaussant des gommes dures. Le Mexicain a repris la piste juste derrière Vettel et l'a dépassé avec le DRS... avant de manquer son freinage et de se retrouver derrière l'Aston Martin pendant un tour de plus !

Contre toute attente, Ferrari n'a pas tenté l'overcut avec Leclerc et a préféré faire rentrer Sainz. Hamilton, Verstappen et le Monégasque ont suivi, mais pas Vettel, qui n'est rentré au stand qu'après 26 tours et a dégringolé à l'avant-dernière place.

Verstappen comptait alors deux secondes d'avance sur Pérez, six sur Leclerc, huit sur Sainz, 11 sur Russell, 15 sur Hamilton, 20 sur Norris et 26 sur Ocon. Alonso, lui, a été contraint à l'abandon en raison d'un problème technique.

Divergences stratégiques

Bien que devancé par son coéquipier de deux secondes, Pérez déclarait à la radio être gêné par celui-ci. Le Mexicain a finalement effectué un second arrêt après seulement 33 des 58 tours, adoptant un nouveau train de durs, tandis que Red Bull demandait à Verstappen d'économiser ses pneus davantage.

Un accrochage entre Mick Schumacher et Nicholas Latifi aurait bien pu pimenter la fin de la course par une neutralisation, le pilote Haas ayant percuté son adversaire par l'arrière (avec une pénalité de cinq secondes à la clé), mais ils sont parvenus à repartir après une pirouette synchronisée. Sainz et Russell sont passés par les stands à leur tour, l'Anglais purgeant sa pénalité et reprenant la piste derrière Ocon et Stroll.

Verstappen, Leclerc et Hamilton, pour leur part, ont prolongé leur second relais, avec la perspective toujours envisageable d'une stratégie à un arrêt. À dix tours de l'arrivée, Pérez n'avait que huit secondes de retard sur le Monégasque, écart réduit à trois secondes à trois boucles du but. C'est à ce moment-là que Sainz a fait la jonction avec Hamilton pour la quatrième place, mais le pilote Mercedes allait de toute façon être victime d'un problème hydraulique.

Intouchable, Verstappen a remporté sa 15e victoire de l'année, Leclerc s'octroyant le titre honorifique de vice-champion grâce à sa seconde d'avance sur Pérez à l'arrivée. Quatrième, Sainz a chipé la cinquième place du championnat à Hamilton grâce à l'abandon de ce dernier. Russell complétait le top 5 de la course devant Norris, Ocon, Stroll, Ricciardo et Vettel. Le quadruple Champion du monde marquait un point pour sa dernière, et Aston Martin s'est hissé précisément au niveau d'Alfa Romeo au championnat, mais est classé derrière au nombre de cinquièmes places.

United Arab Emirates Grand Prix d'Abu Dhabi 2022

P. Pilote Constructeur Tours Écart Abandon
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 58    
2 Monaco Charles Leclerc Ferrari 58 8.771  
3 Mexico Sergio Pérez Red Bull 58 10.093  
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 58 24.892  
5 United Kingdom George Russell Mercedes 58 35.888  
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 58 56.234  
7 France Esteban Ocon Alpine 58 57.240  
8 Canada Lance Stroll Aston Martin 58 1'16.931  
9 Australia Daniel Ricciardo McLaren 58 1'23.268  
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 58 1'23.898  
11 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 58 1'29.371  
12 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 57    
13 Thailand Alexander Albon Williams 57    
14 France Pierre Gasly AlphaTauri 57    
15 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 57    
16 Germany Mick Schumacher Haas 57    
17 Denmark Kevin Magnussen Haas 57    
18 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 55   Hydraulique
19 Canada Nicholas Latifi Williams 55   Abandon
  Spain Fernando Alonso Alpine 27   Abandon

 

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent LIVE streaming - Suivez le GP d'Abu Dhabi en direct !
Article suivant Sebastian Vettel élu "Pilote du Jour" du GP d'Abu Dhabi

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France