Ricciardo : "Non, je ne regrette pas" de quitter Renault

Malgré la belle saison réalisée par Renault, Daniel Ricciardo ne regrette pas d'avoir signé chez McLaren pour 2021.

Ricciardo : "Non, je ne regrette pas" de quitter Renault
Charger le lecteur audio

2020 est indéniablement une année faste pour Renault, qui n'a jamais été aussi performant depuis son retour en Formule 1 en tant que constructeur, en 2016. Depuis le début de la saison, Daniel Ricciardo et Esteban Ocon cumulent 13 arrivées dans le top 8 en dix Grands Prix, l'Australien ayant frôlé le podium à trois reprises. Jouissant d'une moyenne de 9,9 points par course, le Losange fait nettement mieux que les saisons précédentes (0,38 en 2016, 2,85 en 2017, 5,81 en 2018 et 4,33 en 2019) et est solidement installé dans la bataille pour la troisième place du championnat face à McLaren et Racing Point.

Lire aussi :

McLaren, c'est justement l'écurie que Daniel Ricciardo a choisi dès le mois de mai de rejoindre en 2021 lorsque Carlos Sainz a annoncé qu'il laisserait son baquet vacant pour rejoindre Ferrari. La saison 2019 avait effectivement marqué une forte progression de la structure de Woking, qui avait engrangé 145 unités face aux 91 de Renault, mais le rapport de force s'est équilibré lors de la campagne 2020. De quoi faire regretter son départ prochain à Ricciardo ?

"Je ne veux évidemment pas manquer de respect à Renault, dont je fais actuellement partie, mais non, je ne le regrette pas", répond l'Australien. "Suis-je content de nous voir progresser ? Absolument. Si cela signifie que Renault est un concurrent qui va pousser McLaren dans ses retranchements encore davantage l'an prochain, alors je pense que c'est bien pour tout le monde. Je ne le regrette donc pas."

"Je ne suis pas mécontent de nos progrès non plus. Je veux courir à l'avant, et chaque course est importante en F1. Le plus tôt sera le mieux, je veux profiter de chaque opportunité. Je suis heureux que nous fassions des progrès et de jouer un rôle là-dedans, c'est important pour moi – et j'imagine pour ma progression de pilote."

Comme prévu, Renault n'a pas écarté Ricciardo des discussions techniques au sein de l'écurie, dans un contexte où les châssis sont gelés et où McLaren devra utiliser ses jetons de développement 2021 sur l'intégration de l'unité de puissance Mercedes à la place de celle du Losange. "L'équipe ne m'a exclu de rien. Je fais du simulateur et tout ça, c'est vraiment bien de travailler avec eux – certes, c'est un sentiment mitigé. Surtout pour certaines personnes de l'équipe, savoir que je ne peux pas rester après cette année… Mais je vais faire de mon mieux jusqu'au dernier jour", conclut Ricciardo.

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Ricciardo compare Liuzzi à Schumacher et Merhi à Verstappen

FIA : Avec le protocole COVID, il est possible de courir "partout"