Renault : "Pas de traitement préférentiel entre Ocon et Ricciardo"

Renault ne va pas favoriser son pilote français face à son coéquipier australien, qui a déjà signé avec l'écurie rivale McLaren pour la saison prochaine.

Renault : "Pas de traitement préférentiel entre Ocon et Ricciardo"

On le sait déjà, Daniel Ricciardo ne sera pas pilote Renault la saison prochaine. Le septuple vainqueur en Grand Prix a profité du départ de Carlos Sainz chez Ferrari pour s'emparer de son baquet chez McLaren, en qui il voit manifestement davantage de potentiel qu'en Renault. Après tout, l'écurie britannique a devancé son fournisseur moteur au championnat 2019.

Lire aussi :

Le Losange tient cependant à donner à ses deux pilotes les mêmes chances lors de la campagne à venir : pas d'avantage à Esteban Ocon, donc. D'autant que McLaren devrait sortir perdant du gel des monoplaces entre 2020 et 2021, ayant décidé d'adopter les unités de puissance Mercedes au lieu des moteurs Renault l'an prochain ; ses deux jetons permettant de faire évoluer la monoplace entre les deux saisons y seront donc consacrés, et McLaren ne pourra ainsi mettre à profit aucune information apportée par Ricciardo avant 2022.

"Il n'y aura pas de traitement préférentiel entre Esteban [Ocon] et Daniel à la suite de sa décision, car ce n'est pas la politique de l'équipe", déclare Cyril Abiteboul, directeur de Renault F1 Team. "Ce n'est pas une nécessité non plus, soyons honnêtes, car je ne joue aucun titre mondial à l'heure où je vous parle. Cela n'aurait absolument aucun sens, et Daniel sera impliqué dans le processus de développement de la voiture."

"La structure est telle que les voitures sont plus ou moins gelées entre cette année et l'an prochain, et McLaren va devoir utiliser tous ses jetons sur l'intégration du moteur au châssis, donc sans développer pour la performance. Cela va nous donner l'opportunité de travailler de manière extrêmement normale avec Daniel. Le seul truc, c'est qu'il ne sera pas exposé à 2022. Mais il ne le serait pas de toute façon, car cela reste un peu loin du point de vue du pilote, bien qu'une grande partie de nos ressources humaines y soient déjà consacrées." Rappelons que la FIA a interdit le développement lié à la nouvelle réglementation de 2022 au cours de l'année 2020.

Daniel Ricciardo, Renault F1 avec Cyril Abiteboul, directeur général Renault F1 Team

Quant au principal intéressé, il ne craint pas une détérioration de l'ambiance à Enstone en raison de son départ. "Peut-être que la première fois que je verrai des gens dans l'équipe, il risque d'y avoir ce moment que je qualifierais peut-être de gêne, mais j'ai connu ça il y a deux ans", rappelle Ricciardo, ayant annoncé à la trêve estivale 2018 qu'il allait quitter Red Bull pour rejoindre Renault.

Lire aussi :

"Cela dit, un certain temps s'est écoulé depuis cette annonce, et j'ai déjà discuté avec – voire vu – certains membres de l'équipe. Je pense que nous sommes vraiment de retour aux affaires. Nous sommes tous enthousiastes à l'idée de reprendre les courses. Espérons en faire beaucoup, et espérons avoir une opportunité de finir en beauté."

"De mon côté, c'est certainement derrière moi. Je n'y pense pas actuellement et je n'y penserai pas avant l'an prochain. Nous allons simplement nous mettre au travail. J'ai passé deux journées sur le simulateur, donc j'ai vu quelques personnes dans l'usine ; je n'ai reçu ni œil au beurre noir, ni coup de poing dans le ventre ! Nous passons tous à autre chose et nous allons tout donner pour le reste de l'année."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Renault aura une triple évolution en Autriche

Article précédent

Renault aura une triple évolution en Autriche

Article suivant

Red Bull a testé de nouveaux éléments à Silverstone

Red Bull a testé de nouveaux éléments à Silverstone
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021