Dossier - Les anciens pilotes Caterham - André Lotterer

partages
Dossier - Les anciens pilotes Caterham - André Lotterer
Par : Benjamin Vinel
13 juin 2015 à 09:30

Andre Lotterer, Caterham CT05
Andre Lotterer, Caterham F1 Team
Andre Lotterer, Caterham CT05
Marcus Ericsson en tête à queue à La Source et doublé par André Lotterer

Triple vainqueur des 24 Heures du Mans, André Lotterer a fait une courte pige en Formule 1 chez Caterham, au Grand Prix de Belgique 2014.

Le rachat de l’écurie au mois de juillet a notamment eu pour conséquence l’arrivée de Colin Kolles en tant que conseiller. Or, Lotterer a disputé ses premières 24 Heures du Mans dans l’écurie du Roumain. Cela a facilité l’opportunité dont a disposé le pilote allemand pour faire ses débuts en Grand Prix, dans un contexte où l’écurie ne tenait pas particulièrement à conserver Kamui Kobayashi dans ses rangs.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Lotterer a fait forte impression à Spa-Francorchamps, sur un circuit qu’il connaît bien. Dès les essais libres, le débutant trentenaire a pris la mesure de la Caterham CT05, signant des chronos similaires à ceux de son coéquipier d’un weekend, Marcus Ericsson.

Une seconde plus rapide qu'Ericsson en qualifications

En qualifications, sous la pluie, Lotterer s’est même payé le luxe de devancer le Suédois d’une seconde ! Malheureusement, la course a tourné court pour le pilote d’endurance, qui a été contraint à l’abandon dès le deuxième tour à cause d’un problème technique.

Par la suite, Lotterer a eu l’opportunité de participer au Grand Prix d’Italie, mais a refusé à cause de la nécessité de céder son volant lors de la première séance d’essais libres. Il a refusé de nouveau à Abu Dhabi, ne voyant pas l’intérêt de revenir dans une monoplace de plus en plus en difficulté.

Cette année, Lotterer reste l’un des fers de lance d’Audi Sport pour briguer une quatrième victoire aux 24 Heures du Mans et un deuxième titre de champion du monde d’endurance. Avec ses coéquipiers Marcel Fässler et Benoît Tréluyer, il a remporté les deux premières épreuves de l'année à Silverstone et Spa-Francorchamps. Il dispute également sa treizième saison de SuperFormula, discipline monoplace japonaise dont il fut champion en 2011.

Prochain article Formule 1
Räikkönen - Il faut que la F1 soit plus dangereuse

Article précédent

Räikkönen - Il faut que la F1 soit plus dangereuse

Article suivant

Alonso, un talent reconnu et fier de l'être

Alonso, un talent reconnu et fier de l'être

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes André Lotterer , Kamui Kobayashi , Colin Kolles , Marcus Ericsson
Équipes Caterham F1
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Contenu spécial