Drapeaux bleus : la FIA sanctionne désormais davantage

Deux pilotes ont été pénalisés pour non-respect des drapeaux bleus lors du Grand Prix d'Espagne : c'est le fruit d'une nouvelle tendance décidée par la FIA, à la demande de nombreuses équipes.

Drapeaux bleus : la FIA sanctionne désormais davantage

Le Grand Prix d'Espagne a été marqué par deux pénalités infligées à Sergio Pérez et Daniil Kvyat, coupables selon les commissaires de n'avoir pas respecté suffisamment rapidement des drapeaux bleus. La sanction a paru sévère par rapport aux standards habituels, le pilote Racing Point ne cachant d'ailleurs pas son amertume à l'issue de l'épreuve en évoquant une sanction "très injuste" à ses yeux. Pour lui comme pour le pilote AlphaTauri, la sanction a été de cinq secondes de pénalité.

Lire aussi:

Pérez a été épinglé pour avoir mis trop de temps à laisser le leader Lewis Hamilton lui prendre un tour dans le dernier secteur du circuit. Le Mexicain a glissé du quatrième au cinquième rang final à la suite de cette pénalité, tandis que Kvyat a terminé à la 12e place qu'il avait accrochée en piste. Il faudra vraisemblablement s'habituer à un durcissement des sanctions, puisqu'il s'agit en fait d'une nouvelle orientation prise par la FIA en la matière, à la suite de discussions récentes avec les écuries et les pilotes.

"Mon avis dans les deux cas, c'est qu'ils ont en effet mis trop de temps", justifie le directeur de course Michael Masi. "C'est quelque chose dont nous avons discuté lors du briefing des pilotes après le premier Grand Prix en Autriche, donc lors du briefing du Grand Prix de Styrie. Il a été dit qu'il y aurait beaucoup plus de répression concernant les drapeaux bleus cette année. C'est la première fois que ça arrive, avec deux voitures qui ont été pénalisées."

"Le règlement dit que vous devez permettre à l'autre voiture de passer à la première occasion possible. Il y a un niveau de discrétion là-dedans par rapport aux autres éléments, mais dans ces deux cas c'était excessif et les commissaires ont donc été prévenus. Selon moi, ils ont infligé la bonne pénalité avec ces cinq secondes."

En dépit de la frustration de Pérez, la mesure est visiblement très bien accueillie puisque plusieurs patrons d'équipe se sont félicités de voir le non-respect des drapeaux bleus être plus strictement observé, et sanctionné le cas échéant.

"Après le rapport que j'ai reçu sur les drapeaux bleus, cela semble avoir été salué par l'ensemble du plateau", révèle Michael Masi. "J'ai reçu un coup de téléphone de la part de plusieurs team managers, et ils se sont dits ravis de voir des pénalités tomber pour non-respect des drapeaux bleus."

partages
commentaires
Hamilton "honoré" d'avoir battu le record de podiums de Schumacher

Article précédent

Hamilton "honoré" d'avoir battu le record de podiums de Schumacher

Article suivant

Renault subit son premier score vierge de la saison

Renault subit son premier score vierge de la saison
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021