EL1 - Hamilton frappe à la nuit tombée, Stroll goûte au mur

Lewis Hamilton (Mercedes) a signé le meilleur temps des Essais Libres 1 du Grand Prix de Singapour 2022 de F1, devant Max Verstappen (Red Bull) et Charles Leclerc (Ferrari).

EL1 - Hamilton frappe à la nuit tombée, Stroll goûte au mur
Charger le lecteur audio

Trois ans après, la Formule 1 est de retour dans le Sud-Est asiatique. La petite tournée dans cette région du monde, délaissée depuis le début de la pandémie de COVID, débute par le Grand Prix de Singapour, dans les rues de la cité-État. Comme de coutume, le week-end de cette épreuve dont la course se déroule en nocturne débute... de jour, en fin d'après-midi ce vendredi, avec les Essais Libres 1, disputés avec 30°C dans l'air et 37°C au niveau de la piste.

Le premier homme en piste n'est autre que Zhou Guanyu, qui fête ainsi dignement sa reconduction pour la saison 2023 de Formule 1. Charles Leclerc ne tarde pas non plus, et signale d'entrée un problème de freins, alors que les premiers temps sont signés par les pilotes Alfa Romeo. Max Verstappen inscrit toutefois vite une référence, en 1'47"3 (pneus mediums jaunes), quasiment une seconde devant son équipier Sergio Pérez et deux secondes devant le reste du peloton à ce stade de la séance. Mais Fernando Alonso ne tarde pas à faire mieux, de 0"038 (mediums).

L'Espagnol est ensuite dépassé par les deux pilotes Red Bull, Verstappen ayant repris le commandement et abaissant la meilleure marque à 1'44"236. Au même moment, George Russell se rend coupable d'un excès d'engagement dans le virage 11 et heurte les barrières. Le choc s'étant produit à petite vitesse et de face dans un TecPro, la W13 n'est pas endommagée et le Britannique peut regagner les stands de lui-même, au petit trot.

Lire aussi :

Son coéquipier Lewis Hamilton, en retrait dans les premières minutes, prend la quatrième place avec les pneus durs (blancs), à plus de deux secondes de Verstappen, avant d'être délogé par Carlos Sainz sur le même composé et Esteban Ocon, en mediums. Alonso remonte quant à lui à la deuxième place, mais l'écart entre le double Champion du monde et l'actuel leader du championnat dépasse encore la seconde.

De retour en piste après son problème de freins en début de séance, Leclerc chausse les durs et intègre le top 10, quelques minutes avant qu'Alexander Albon ne donne le coup d'envoi des relais en pneus tendres (rouges). Le pilote Williams, absent à Monza en raison d'une appendicite, prend le septième chrono provisoire. Lance Stroll se hisse au second rang, à neuf dixièmes de Verstappen. Chez Alpine, on s'affaire sur l'A522 d'Alonso, en raison d'une fuite d'huile.

À une vingtaine de minutes de la fin, les Red Bull chaussent les gommes rouges : 1'43"1 pour Verstappen, 0"722 devant Pérez. La séance est interrompue peu de temps après, Stroll ayant immobilisé son Aston Martin à l'entrée de l'échappatoire du virage 7 après un contact avec le mur extérieur dans le virage 5 qui a endommagé son demi-train arrière gauche. La séance reprend à un quart d'heure du drapeau à damier.

Alors qu'il est dans un relais en pneus mediums, Pérez est victime de ce qui ressemble à un problème de transmission et il rentre directement au stand. Hamilton prend à ce moment-là les commandes, en toute fin de séance et alors que la nuit est tombée, avec un 1'43"033 (tendres) ; Verstappen tire tout droit dans l'échappatoire du virage 16, sans gravité. Aucune amélioration notable n'est à signaler dans les dernières minutes.

Singapore Grand Prix de Singapour - Essais Libres 1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 20 1'43.033  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 20 1'43.117 0.084
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 17 1'43.435 0.402
4 Mexico Sergio Pérez Red Bull 15 1'43.839 0.806
5 United Kingdom George Russell Mercedes 21 1'44.066 1.033
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 24 1'44.138 1.105
7 France Esteban Ocon Alpine 24 1'44.736 1.703
8 Canada Lance Stroll Aston Martin 12 1'45.221 2.188
9 France Pierre Gasly AlphaTauri 24 1'45.258 2.225
10 Spain Fernando Alonso Alpine 11 1'45.336 2.303
11 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 22 1'45.354 2.321
12 Australia Daniel Ricciardo McLaren 21 1'45.724 2.691
13 Finland Valtteri Bottas Alfa Romeo 24 1'45.725 2.692
14 Denmark Kevin Magnussen Haas 22 1'46.028 2.995
15 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 26 1'46.081 3.048
16 Thailand Alexander Albon Williams 20 1'46.119 3.086
17 China Zhou Guanyu Alfa Romeo 25 1'46.408 3.375
18 Germany Mick Schumacher Haas 23 1'46.601 3.568
19 United Kingdom Lando Norris McLaren 22 1'46.680 3.647
20 Canada Nicholas Latifi Williams 18 1'47.092 4.059
partages
commentaires
Des suspicions d'infraction au plafond budgétaire agitent le paddock
Article précédent

Des suspicions d'infraction au plafond budgétaire agitent le paddock

Article suivant

Red Bull : Les comptes soumis étaient "sous le plafond budgétaire"

Red Bull : Les comptes soumis étaient "sous le plafond budgétaire"