EL3 - Valtteri Bottas enfonce le clou

Après son meilleur temps en Essais Libres 2, Valtteri Bottas a été le plus rapide lors de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix du Qatar. Le Finlandais, qui a amélioré le record du circuit de Losail, devance Lewis Hamilton et Max Verstappen.

EL3 - Valtteri Bottas enfonce le clou
Charger le lecteur audio

Il fait encore jour lorsque débute la troisième séance d'essais libres du Grand Prix du Qatar, la dernière du week-end. Comme d'habitude, les équipes vont préparer les qualifications mais celles-ci auront lieu dans de nuit, dans des conditions différentes et avec des températures plus fraîches.

Lire aussi :

En toute logique, Nikita Mazepin est le premier à prendre la piste. En raison d'un passage agressif sur un vibreur en EL1, le Russe a dû procéder à un changement de châssis l'ayant privé de roulage en EL2. Mais le malheureux pilote ne parcourt que vingt mètres avant de s'immobiliser sur ordre de son équipe, soupçonnant un problème moteur. Le drapeau rouge est présenté pour permettre aux mécaniciens de l'écurie américaine de rapatrier la monoplace frappée du numéro 9, qui risque bien de rester au garage lors de cette séance. Mais Haas n'est pas la seule équipe à se mettre au travail : Red Bull s'occupe, encore une fois, des ailerons arrière de Max Verstappen et Sergio Pérez. Un mur de mécaniciens se charge de cacher les modifications effectuées.

Concernant la feuille des temps, Esteban Ocon est le premier pilote à boucler un tour. En pneus mediums, le pilote Alpine signe un 1'24"864 qui est proche de sa meilleure performance en EL2. Lando Norris, qui est le seul à accompagner le Français sur la piste, accuse huit dixièmes de retard avec les pneus tendres. 

Très vite, le duo est rejoint par d'autres pilotes, dont Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Le Finlandais prend le commandement avec un temps de 1'24"019 établi en pneus tendres. Équipé des gommes rouges également, Hamilton devance son coéquipier pour 69 millièmes de seconde (1'23"950). Mais c'est Fernando Alonso en pneus mediums qui fait encore mieux : 1'23"904 pour le double Champion du monde.

Ce temps aurait pu être battu par Sergio Pérez, qui a signé le record dans le deuxième secteur, mais le Mexicain est sorti de la piste à haute vitesse au virage 15, endommageant ainsi son aileron avant. Pérez n'est pas seul membre de la galaxie Red Bull à se prendre les pieds dans le tapis puisque Pierre Gasly part en tête-à-queue dans un tour d'installation. Le Français s'en sort bien, seuls ses pneus tendres ont souffert dans cette figure.

Peu après le cap de la mi-séance, les pilotes Mercedes et Verstappen se disputent le meilleur temps. Les W12 sont les premières à frapper. Dans une deuxième tentative en pneus tendres, Bottas signe un 1'23"387, Hamilton un 1'23"152. Lui aussi en pneus tendres, Verstappen répond en battant le record absolu du circuit de Losail dès sa première tentative (1'23"121). Quelques minutes plus tard, tous les trois passent sous la barre des 83 secondes, avantage Bottas (1'22"573), qui compte respectivement huit centièmes et quatre dixièmes d'avance sur Hamilton et Verstappen. Gasly arbitre ce truel en signant un 1'22"721 mais le temps du Français est supprimé en raison du non-respect des limites de la piste.

Pierre Gasly s'est une nouvelle fois montré très rapide

Pierre Gasly s'est une nouvelle fois montré très rapide

À noter que les pneus mediums ne sont pas boudés lors de cette séance. Yuki Tsunoda a temporairement été le plus rapide des hommes en pneus mediums (1'23"567) avant d'être battu par Alonso (1'23"445). Ocon ainsi que les pilotes Williams et Aston Martin sont également chaussés des enveloppes à flancs jaunes.

Les dernières minutes sont toutefois consacrées aux simulations de qualifications, par conséquent tous les pilotes enfilent les pneus tendres. Charles Leclerc part en toupie au même endroit que Gasly mais, contrairement au pilote AlphaTauri, le Monégasque passe par le bac à gravier. Une fois le drapeau jaune levé, Hamilton repasse en tête avec un 1'22"388. Décidément très en forme, Bottas améliore en 1'22"310.

C'était déjà le cas vendredi, on voit le plan supérieur de l'aileron arrière de Verstappen s'agiter au bout de la zone DRS du circuit, une scène qui ne se produit pas chez les autres pilotes. Les mécaniciens Red Bull s'affairent donc sur l'aileron du Néerlandais pendant de longues minutes et le renvoient en piste pour les cinq dernières minutes. Sa dernière tentative en 1'22"651 est certes meilleure mais elle ne menace pas les pilotes Mercedes.

La séance se termine et personne ne vient battre le temps de Bottas. Le Finlandais boucle une deuxième séance de suite avec le meilleur temps, Hamilton le suivant de près. Verstappen compte plus de trois dixièmes de retard, Gasly sépare le Néerlandais de son coéquipier. Sainz, Alonso, Ocon, Leclerc et Tsunoda complètent le top 10.

Qatar Grand Prix du Qatar - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 17 1'22.310  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 16 1'22.388 0.078
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 10 1'22.651 0.341
4 France Pierre Gasly AlphaTauri 17 1'22.835 0.525
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull 14 1'22.846 0.536
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 17 1'23.048 0.738
7 Spain Fernando Alonso Alpine 13 1'23.186 0.876
8 France Esteban Ocon Alpine 18 1'23.209 0.899
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 17 1'23.276 0.966
10 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 20 1'23.567 1.257
11 Australia Daniel Ricciardo McLaren 14 1'23.711 1.401
12 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 17 1'23.884 1.574
13 United Kingdom Lando Norris McLaren 16 1'23.895 1.585
14 United Kingdom George Russell Williams 17 1'23.923 1.613
15 Canada Lance Stroll Aston Martin 17 1'24.154 1.844
16 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 19 1'24.246 1.936
17 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 17 1'24.288 1.978
18 Canada Nicholas Latifi Williams 15 1'24.499 2.189
19 Germany Mick Schumacher Haas 20 1'24.680 2.370
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1    

partages
commentaires
Pourquoi les "marqueurs témoins" de Mercedes font douter Red Bull
Article précédent

Pourquoi les "marqueurs témoins" de Mercedes font douter Red Bull

Article suivant

Oscar Piastri devrait passer la saison 2022 sur la touche

Oscar Piastri devrait passer la saison 2022 sur la touche
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021