Les essais d'Abu Dhabi s'achèvent avec le meilleur temps de Shwartzman

Rideau sur la saison 2021 de Formule 1 ! Pilotes et écuries ont limé une dernière fois le bitume du tracé de Yas Marina.

Les essais d'Abu Dhabi s'achèvent avec le meilleur temps de Shwartzman
Charger le lecteur audio

Robert Shwartzman a signé le meilleur temps de la deuxième et dernière journée d'essais à Abu Dhabi, qui marquait les ultimes tours de roue des monoplaces de cette génération. Membre de la Ferrari Driver Academy, le Russe était le seul jeune pilote en piste ce mercredi et à utiliser ainsi une monoplace 2021, expliquant également cette hiérarchie. Tous les autres pilotes étaient au volant de monoplaces plus anciennes et modifiées afin de tester les futurs pneus Pirelli 18 pouces pour la saison prochaine. 

Robert Shwartzman a établi la référence du jour en 1'25"348 dans la dernière heure des essais, s'installant ainsi au premier rang avec une demi-seconde d'avance sur la McLaren de Lando Norris. Ce dernier était en piste avec une MCL35M modifiée, son équipe étant la seule à avoir préparé un mulet de l'année en cours en raison du passage l'hiver dernier du moteur Renault au bloc Mercedes. Par ailleurs, l'écurie de Woking a débuté la journée en testant un nouveau système de LED sur les flasques de ses roues, le temps d'un tour d'installation. 

Après avoir rencontré un problème hydraulique qui a provoqué un drapeau rouge dans la matinée, Sebastian Vettel a pu reprendre le programme d'Aston Martin et a signé le troisième temps de la journée. L'Allemand a bouclé plus de deux fois la distance d'un Grand Prix malgré ce souci technique et a signé son chrono le plus rapide dans les cinq dernières minutes de roulage. 

Pour sa deuxième journée d'acclimatation chez Mercedes, George Russell a pris la quatrième place avec la W10 modifiée de 2019, à six dixièmes du chrono de Lando Norris. Pierre Gasly a terminé cinquième devant Carlos Sainz, tandis que Fernando Alonso est septième après avoir bouclé pas moins de 150 tours avec l'Alpine. 

Chez Alfa Romeo, le rookie Guanyu Zhou était de nouveau à l'œuvre pour préparer la saison prochaine. Après avoir testé la monoplace 2021 hier, il a pris la suite de Valtteri Bottas au volant du mulet modifié pour les tests pneumatiques. Il a pris la huitième place, devant la Red Bull de Sergio Pérez

Sur l'autre Haas en piste ce mercredi, dotée des pneus 2022, Pietro Fittipaldi a terminé au dixième rang après avoir provoqué le deuxième drapeau rouge de la journée en raison d'un tête-à-queue. Williams était la seule écurie absente ce mercredi puisque la structure de Grove n'avait pas préparé de monoplace modifiée pour utiliser les pneus 18 pouces. 

Lire aussi:

United Arab Emirates Essais Abu Dhabi - Jour 2

  Pilote Équipe Temps Écart Trs
1 Russian Federation Robert Shwartzman Haas 1.25.348   130
2 United Kingdom Lando Norris McLaren 1.25.809 +0.461 103
3 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1.26.379 +1.031 134
4 United Kingdom George Russell Mercedes 1.26.404 +1.056 82
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1.26.451 +1.103 149
6 Spain Carlos Sainz Ferrari 1.26.706 +1.358 151
7 Spain Fernando Alonso Alpine 1.26.940 +1.592 148
8 China Guanyu Zhou Alfa Romeo 1.27.850 +2.508 159
9 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1.27.991 +2.643 118
10 Brazil Pietro Fittipaldi Haas 1.28.622 +3.274 123

partages
commentaires
Photos - Derniers essais 2021 à Abu Dhabi
Article précédent

Photos - Derniers essais 2021 à Abu Dhabi

Article suivant

Ricciardo face à deux semaines de quarantaine après Abu Dhabi

Ricciardo face à deux semaines de quarantaine après Abu Dhabi
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021