Ce que Ferrari a changé sur la SF21 pour gommer ses défauts

Dans la limite de ce que permettait le règlement cet hiver, Ferrari a concentré l'essentiel de son attention sur l'arrière de sa nouvelle monoplace.

Ce que Ferrari a changé sur la SF21 pour gommer ses défauts

Comme toutes les écuries de la grille, Ferrari a dû composer avec des restrictions réglementaires inédites pour concevoir sa monoplace 2021. En raison du gel partiel des châssis, il a fallu faire des choix clairs pour déterminer les parties sur lesquelles travailler. Le tout avec une pression importante, d'abord de par le statut de la Scuderia, mais aussi et surtout de par les résultats catastrophiques de la saison passée.

Lire aussi :

Seul élément n'étant soumis à aucune limite pour son développement hivernal, l'unité de puissance a fait l'objet de toutes les attentions. Mais cette seule évolution ne suffira pas à gommer les carences de l'ex-SF1000 et la Scuderia a tranché dans le vif au moment de dépenser ses deux jetons de développement. Assez logiquement lorsque l'on se remémore les faiblesses de la monoplace de l'an dernier, c'est sur l'arrière que les ingénieurs châssis de Maranello se sont penchés.

"Nous devions choisir la bonne voie, choisir sur quelle partie de la voiture nous devions porter notre attention afin d'apporter un changement radical", explique Enrico Cardile, directeur du département châssis. "Nous avons choisi l'arrière en créant une nouvelle transmission et une nouvelle suspension. Ceci, associé au travail fourni par nos ingénieurs moteur, permet d'avoir un arrière beaucoup plus effilé par rapport à la SF1000. Nous avons également passé en revue le système de refroidissement. Nous avons mis l'accent sur le radiateur central et conçu une carrosserie plus plongeante."

Récupérer de l'appui et réduire la traînée

Gros plan sur la Ferrari SF21

En plus de ces évolutions possibles mais très encadrées, il a fallu adapter la nouvelle SF21 à un règlement modifié en ce qui concerne le fond plat, les écopes de frein arrière et le diffuseur. Le département aéro n'a donc pas manqué de travail puisqu'il lui fallait également œuvrer pour réduire la traînée qui a tant handicapé Ferrari en 2020.  

"L'aérodynamique a été l'un des domaines impactés par le changement de réglementation, afin de réduire la capacité de développement de l'appui vertical et s'assurer ainsi de préserver les pneus", rappelle Enrico Cardile. "C'est pourquoi, lorsque nous avons commencé à travailler sur l'aéro de la voiture, nous nous sommes fixé deux objectifs : d'un côté, augmenter la charge aérodynamique perdue en raison de la réglementation, et de l'autre réduire la traînée."

Contrepartie de tout ce travail, c'est donc l'avant qui a le moins concentré l'attention des troupes de Maranello. La Scuderia a tout de même pu concevoir un nouveau nez et un nouvel aileron avant, mais les modifications se limitent à ces deux éléments pour ce qui est du train avant.

"Les changements sur la partie avant de la voiture ont été moins radicaux, en raison du règlement", précise Enrico Cardile. "Nous avons donc développé un nouvel aileron avant qui fonctionne avec un nouveau nez, mais le châssis et les suspensions restent les mêmes que sur la SF1000. Ces défis ne nous ont pas fait peur. Nous y faisons face comme toujours, unis et en gardant les pieds sur terre, conscients du fait que nous devrons énormément travailler afin d'honorer le nom que nous représentons."

partages
commentaires
Ferrari a gagné "plus d'un dixième" avec son moteur thermique

Article précédent

Ferrari a gagné "plus d'un dixième" avec son moteur thermique

Article suivant

Toutes les Ferrari de l'Histoire de la F1

Toutes les Ferrari de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021