Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
17 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
38 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
101 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
122 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
227 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Ferrari décrit une SF1000 "poussée à l'extrême"

partages
commentaires
Ferrari décrit une SF1000 "poussée à l'extrême"
Par :
11 févr. 2020 à 18:30

Dans la foulée de la présentation de la nouvelle Ferrari pour la saison 2020, Mattia Binotto en a dit davantage sur les caractéristiques de la SF1000.

En levant le voile sur sa nouvelle monoplace pour la saison 2020, Ferrari a donné le coup d'envoi officiel d'une année pleine de défis, que la Scuderia entend relever avec succès. Le passé récent a suffisamment enseigné à l'écurie italienne l'humilité, et il n'est pas question d'affirmer haut et fort qu'il sera aisé de mettre un terme à la domination de Mercedes, exercée depuis 2014. Néanmoins les ambitions sont claires, inflexibles, et se matérialisent par une nouvelle monoplace qui, si elle respire la continuité en apparence, a fait l'objet d'un travail évidemment intense. Son nom, SF1000, honore le 1000e Grand Prix auquel participera l'écurie italienne cette année, "un grand exploit" selon Mattia Binotto. 

Présent aux côtés de la dernière-née de Maranello, le directeur de Ferrari en a dit davantage sur la philosophie adoptée pour cette monoplace confiée à Sebastian Vettel et Charles Leclerc. "Ce que je peux vous dire sur la voiture, c'est que la réglementation reste stable donc il est difficile de la transformer complètement", admet-il.

Lire aussi :

L'an passé, Ferrari avait misé sur un concept avec peu de traînée pour privilégier la vitesse de pointe mais en avait payé le prix à cause d'un manque criant d'aéro. Il avait fallu travailler d'arrache-pied pour redonner de l'appui aérodynamique à la SF90, ce que les ingénieurs se sont évertués à faire également durant l'hiver pour la nouvelle monture. 

"Le point de départ est la voiture de l'année dernière, la SF90, mais nous avons certainement poussé le concept à l'extrême autant que possible", insiste Mattia Binotto. "Nous essayons d'obtenir une performance aéro maximale, un niveau d'appui maximisé. Donc toute la voiture, la monocoque, l'unité de puissance, la boîte de vitesses, est vraiment packagé pour avoir un ensemble beaucoup plus mince. Je crois que c'est assez visible."

"Nous avons consenti beaucoup d'efforts pour la réduction du poids. Nous avons travaillé énormément sur l'unité de puissance, non seulement pour son intégration mais aussi sur chaque composant afin de respecter le changement de réglementation technique qui impose une réduction de 50% de la consommation d'huile. Elle semble très similaire à celle de l'an dernier mais croyez-moi, elle est complètement différente. De nombreux concepts sont très extrêmes sur la voiture."

La présentation de la Ferrari SF1000 en vidéo

Article suivant
Ferrari présente sa F1 2020, la SF1000

Article précédent

Ferrari présente sa F1 2020, la SF1000

Article suivant

Toutes les Ferrari de l'Histoire de la F1

Toutes les Ferrari de l'Histoire de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Présentation Ferrari
Équipes Ferrari Boutique
Tags mattia binotto
Auteur Basile Davoine